Le statut d’enseignant de la conduite auto-entrepreneur : comment créer sa micro-entreprise ?

Pour exercer la profession d’enseignant de la conduite en tant qu’indépendant, il est indispensable de répondre à certaines obligations juridiques. La création d’un statut d’entreprise est obligatoire pour travailler auprès d’une auto-école agréée. La majorité des moniteurs d’auto-école indépendants choisissent le statut d’auto-entrepreneur. Quels sont les avantages de la micro-entreprise ? Comment créer son statut d’enseignant de la conduite auto-entrepreneur ? Décryptage de Lepermislibre.

SOMMAIRE

créer statut enseignant de la conduite autoentrepreneur

Comment créer son statut de moniteur d’auto-école auto-entrepreneur ?

Le métier d’enseignant de la conduite indépendant est une profession réglementée. Outre une formation diplômante (voir toutes les informations sur le titre pro ECSR dans Quelle formation pour devenir moniteur d’auto-école ?), choisir de devenir enseignant de la conduite indépendant impose de remplir certaines exigences, dont la création d’un statut juridique.

En effet, pour proposer des cours de conduite, l’enseignant de la conduite indépendant agit en tant que prestataire externe et doit pouvoir facturer ses prestations auprès d’une auto-école agréée. A ce titre, le choix d’un statut juridique est un point incontournable à l’exercice de cette profession.

Sur ce point, exercer en tant qu’enseignant de la conduite auto-entrepreneur est particulièrement apprécié par les moniteurs d’auto-école qui se lancent dans l’indépendance. La facilité des démarches administratives et la souplesse des déclarations fiscales sont, en effet, au premier rang des avantages de la micro-entreprise.

Obtenir le statut d’auto-entrepreneur implique la réalisation de quelques formalités dont vous pouvez retrouver les étapes clés dans notre tutoriel vidéo :

Découvrez en vidéo les étapes à suivre pour créer votre micro-entreprise

Les points à connaître lors de la création de la micro-entreprise

La création du statut d’enseignant de la conduite auto-entrepreneur doit être réalisée auprès d’un CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Dans le cas de la micro-entreprise, c’est l’URSSAF qui gère les immatriculations des enseignants de la conduite indépendants. Le formulaire en ligne de l’URSSAF est disponible sur : http://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/.

Lorsque vous procédez aux démarches d’inscription pour obtenir le statut d’auto-entrepreneur, prenez garde à certaines étapes du formulaire :

  • Le statut d’enseignant de la conduite indépendant en micro-entreprise est une activité libérale ;
  • Le code APE (Activité Principale Exercée) est 85.53Z Enseignement de la conduite ;
  • Le choix d’un régime fiscal entre le versement libératoire ou pas. En cas de non-imposition, il est conseillé de ne pas choisir cette option fiscale et donc de cocher « non » à cette étape du formulaire (la modification du choix est toujours possible en cours d’activité) ;
  • Ne pas cocher la case 12 du formulaire. Certaines banques ou autres organismes de financement ont besoin d’accéder à votre dossier d’immatriculation auto-entrepreneur.

A l’issue de la procédure d’immatriculation, l’enseignant de la conduite auto-entrepreneur reçoit sous quelques jours son numéro SIRET. Ce précieux sésame est à faire figurer sur tout document officiel entre le prestataire et ses clients : devis, factures, contrats de prestation, etc.

Les prérequis pour exercer en tant qu’enseignant de la conduite indépendant auto-entrepreneur

Outre le statut juridique, le métier de moniteur d’auto-école indépendant est conditionné à différents critères obligatoires :

  • Avoir plus de 20 ans ;
  • Être titulaire du permis B ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge ;
  • Être titulaire de la formation diplômante Titre Pro ESCR ou équivalent type BEPECASER ;
  • Posséder une autorisation d’enseigner la conduite à titre onéreux auprès de la préfecture en cours de validité (durée de 5 ans renouvelable) ;
  • Disposer une voiture double-commande de moins de 7 ans ;
  • Souscrire à une assurance auto spécialisée « auto-école » pour couvrir les dommages corporels et matériels causés à des tiers ;
  • Souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro).

Les obligations du statut d’enseignant de la conduite en micro-entreprise

devenir enseignant de la conduite en micro-entreprise

La voie de l’indépendance est souvent synonyme de liberté et d’autonomie. Les avantages à devenir moniteur indépendant sont nombreux, dont le taux horaire fixé en moyenne à 25€ HT (jusqu’à 29€ HT avec Lepermislibre !).

Pour autant, l’enseignant de la conduite auto-entrepreneur n’est pas exempt de toutes obligations. Bien au contraire, en tant que chef d’entreprise, le moniteur d’auto-école indépendant doit répondre à des obligations fiscales et sociales :

  • Le paiement de cotisations sociales sur les revenus générés, dont le taux est fixé à 22% ;
  • La déclaration de son chiffre d’affaires (CA) selon la périodicité choisie : mensuelle ou trimestrielle. Sachant que le plafond de chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser 72 500€. Au-delà de ce seuil, l’enseignant de la conduite indépendant doit quitter le régime de la micro-entreprise s’il ne veut pas être assujetti au régime réel d’imposition ;
  • L’imposition des revenus de l’enseignant de la conduite auto-entrepreneurs relève des BNC (Bénéfices Non Commerciaux) ;
  • La facturation des prestations de l’enseignant de la conduite auto-entrepreneur se fait en franchise de TVA jusqu’à 34 400€ de CA ;
  • L’imposition annuelle de l’entreprise à la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises).

Bon à savoir

Depuis 2019, les auto-entrepreneurs tous secteurs d’activité confondus sont affiliés au régime général de la Sécurité sociale.
Exit le régime du RSI (Régime Social des Indépendants), toute démarche quant à ses cotisations sociales, attestation d’affiliation ou attestation de vigilance, etc., doit être adressée à l’Urssaf.

Pourquoi choisir de devenir enseignant de la conduite auto-entrepreneur ?

Le choix du statut d’auto-entrepreneur permet d’accéder à certains avantages.

Les atouts du statut de moniteur d’auto-école auto-entrepreneur

En choisissant le régime de la micro-entreprise, les enseignants de la conduite indépendants font le choix d’une création d’entreprise facile à mettre en place. Comme vu précédemment, toutes les démarches se font principalement en ligne via le portail de l’URSSAF. Les démarches administratives sont ainsi grandement facilitées.

De plus, le pilotage de son auto-entreprise est également d’une grande souplesse : le moniteur indépendant ne doit s’acquitter du paiement de cotisations sociales uniquement s’il y a un chiffre d’affaires déclaré. En l’occurrence, un mois de travail (ou trimestre) à 0€ équivaut à 0€ de charges sociales. Un avantage indéniable pour l’enseignant de la conduite auto-entrepreneur qui souhaite exercer cette activité indépendante en complément d’activité.

Enfin, sachez que la création du statut d’enseignant de la conduite auto-entrepreneur permet sous conditions de bénéficier de l’ACRE (Aide à la Création ou Reprise d’Entreprise) qui permet d’avoir un taux de cotisation dégressif (11% la première année, puis 22% les années suivantes).

Les autres statuts juridiques

La micro-entreprise n’est pas la seule option pour exercer son métier d’enseignant de la conduite indépendant. Il existe d’autres statuts juridiques tout aussi judicieux à choisir en fonction de ses objectifs à moyen ou long terme :

  • L’entreprise individuelle (EI) ;
  • L’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ;
  • La SARL (Société à Responsabilité Limitée) ;
  • La Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) ;
  • Etc.

Où exercer son activité d’auto-entrepreneur enseignant de la conduite ?

Voiture auto ecole lepermislibre

Une fois la création de son statut d’auto-entreprise dans les clous, l’enseignant de la conduite indépendant doit trouver une auto-école agréée. Il ne peut en effet donner des cours de conduite directement aux élèves au permis. 

L’auto-école agréée permet à l’enseignant de la conduite indépendant d’exercer son activité dans un cadre structuré. Mais attention, le respect de cette indépendance est la clé pour pratiquer son métier en toute légalité. Aucun lien de subordination ne doit exister entre l’auto-école et l’enseignant de la conduite auto-entrepreneur. 

Ainsi, l’auto-école ne doit pas dicter ses règles en termes d’horaires, de jours de travail, ni de programme pédagogique. A ce titre, la prospection puis la sélection de son auto-école partenaire sont déterminantes pour pratiquer l’enseignement de la conduite.

Lepermislibre est une auto-école en ligne agréée labellisée en tant qu’organisme de formation depuis 2017. Tous nos enseignants partenaires peuvent compter sur l’accompagnement au quotidien de nos équipes pour les aider à concrétiser leur objectif professionnel :

  • Facturer jusqu’à 29€ HT de l’heure de conduite en fonction de sa zone géographique d’habitation ;
  • Organiser son planning de travail librement en fonction de ses contraintes personnelles. Soit sur une grande amplitude horaire du lundi au dimanche inclus de 7h à 22h !
  • Pratiquer son propre programme pédagogique en s’adaptant au profil de l’élève au permis ;
  • Bénéficier d’un espace de travail en ligne intuitif où il n’a jamais été aussi facile de programmer ou annuler des heures de conduite, établir des factures, de suivre les progressions de ses élèves via l’accès à leur livret d’apprentissage, etc. ;
  • Profiter d’offres préférentielles auprès des partenaires Lepermislibre, sur l’acquisition d’une voiture double-commande, la souscription d’une assurance auto, RC pro ou une mutuelle santé/prévoyance !

Le métier d’Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière

La profession d’enseignant de la conduite, plus communément appelé moniteur d’auto-école, nécessite une palette de compétences et de savoir-faire au service de l’apprentissage de la conduite et de la Sécurité routière. Quelles sont les qualités d’un enseignant de la conduite ? Quelles sont ses missions au quotidien pour former les futurs candidats au permis ? Comment devenir enseignant de la conduite ? Suivez le guide de Lepermislibre !

SOMMAIRE

En quoi consiste la profession d’enseignant de la conduite ?

Faisons un tour de piste des principales qualités humaines et professionnelles pour réussir en tant qu’enseignant de la conduite.

Les missions d’un moniteur d’auto-école

L’enseignant de la conduite accomplit au quotidien auprès des candidats au permis, des missions autour de la formation à la conduite automobile et aux règles de la sécurité routière. Le métier de moniteur d’auto-école consiste principalement à animer des séances de formation individuelles ou collectives, au cours desquelles sont délivrées :

  • Des actions pratiques de formation à la conduite ;
  • Les normes et la réglementation du Code de la route. Sur ce point, l’enseignant de la conduite doit avoir une activité de veille afin de se tenir au courant des dernières règles de circulation en vigueur (limitations de vitesse, etc.) ;
  • Des actions de sensibilisation à la sécurité routière afin d’adopter un comportement responsable et sans risque vis-à-vis des autres usagers de la route. Il peut exercer son activité en dehors des murs de l’auto-école via des missions d’éducation à la sécurité routière en milieu scolaire, ou en entreprise lors d’actions de formation à la gestion des risques routiers.

Les qualités attendues d’un enseignant de la conduite

Un enseignant de la conduite n’est pas qu’un simple moniteur animé par la passion de la conduite. En tant que formateur à la conduite automobile, il doit être capable de transmettre ses connaissances avec un savant mélange de relationnel et d’adaptation.

A ce titre, la pédagogie de l’enseignant de la conduite est une clé essentielle de son métier. Il doit être capable d’adapter son discours et ses cours de conduite à des candidats d’âges différents, et avec des besoins différents. L’écoute, l’empathie et la patience sont des qualités précieuses pour exercer le métier au quotidien.

Le quotidien d’un enseignant de la conduite

emploi enseignant de la conduite indépendant

Le métier d’enseignant de la conduite se compose de missions variées pour former les futurs usagers de la route.

Quelle est la journée type d’un enseignant de la conduite ?

L’enseignant de la conduite et de la sécurité routière anime principalement des séances théoriques et pratiques de formation à la conduite automobile en salle ou dans un véhicule. 

Lors de ces actions de formation aux règles de la circulation, le moniteur d’auto-école doit s’assurer de la progression et de la compréhension de chacun de ses élèves. Les qualités du moniteur d’auto-école jouent ici un rôle clé dans son rôle éducatif. Il doit avoir un sens de l’observation aiguisé afin de repérer les difficultés de compréhension chez ses élèves et les aider à maîtriser leurs compétences. 

En fonction de la taille de l’auto-école agréée, l’enseignant de la conduite peut également accomplir des missions administratives consistant à gérer le planning de cours de conduite de ses élèves, à monter et suivre leurs dossiers, à réaliser les demandes d’inscription aux examens du Code de la route et à la pratique de la conduite.

Comment se déroule un cours de conduite ?

L’enseignant de la conduite doit transmettre à chaque élève un contenu pédagogique indispensable au passage du permis de conduire. Le moniteur doit en permanence prendre en considération le profil du candidat dans sa globalité, et adapter son discours lors de la leçon de conduite. Un jeune apprenant de 20 ans n’a pas les mêmes besoins (ni les mêmes craintes) par exemple, qu’un apprenant de 45 ans.  

La formation pratique se déroule lors de cours de conduite combinant :

  • La transmission d’un ensemble de connaissances sur la manipulation du véhicule (régler un rétroviseur, allumer les feux de croisement, repérer la roue de secours, etc.) ;
  • L’apprentissage des règles de la circulation afin d’être un conducteur responsable et sensibilisé aux enjeux de la sécurité routière.

Pour ce faire, l’enseignant de la conduite se base sur le Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne (REMC). Articulé autour des 4 compétences clés du conducteur, le REMC est une base de travail essentielle sur la pédagogie de l’enseignement de la conduite. L’enseignant de la conduite doit ainsi amener le candidat au permis à s’auto-évaluer sur sa maîtrise de la route (prise en compte de l’environnement et des autres usagers, capacité à se déplacer de manière autonome selon des conditions de la route simples ou complexes, capacité à utiliser son véhicule en toute sécurité, etc.).

Comment se passe une heure de conduite chez LPL ?

heure de conduite lepermislibre

L’enseignant de la conduite indépendant a toute liberté sur le contenu pédagogique délivré à ses élèves. Chez Lepermislibre, nos enseignants partenaires diplômés adaptent leurs leçons de conduite en fonction du profil de l’élève et de leur propre pédagogie. Le REMC sert évidemment de base de travail aux enseignants indépendants, sans pour autant être un programme strictement imposé. Les enseignants de la conduite indépendants peuvent adapter les cours de conduite à leur propre philosophie de travail, au contraire d’un moniteur salarié tenu de respecter le programme de formation de son auto-école.

En pratique, le cours de conduite chez Lepermislibre est d’une durée d’une heure comprenant : 

  1. 5 minutes pour accueillir l’élève et lui présenter la leçon ;
  2. Suivi de 50 minutes de cours effectif ;
  3. Et enfin 5 minutes de débriefing afin de souligner les points de progression et aborder les points de faiblesse à corriger.

Quelle est la formation pour devenir enseignant de la conduite ?

L’enseignement de la conduite est un secteur réglementé nécessitant le passage de formations diplômantes. Pour devenir un enseignant de la conduite, il est indispensable de suivre la formation au Titre Professionnel ECSR (Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière). Ce diplôme de niveau BAC+2 remplace depuis 2017, le BEPECASER (Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière). 

Une fois obtenu le titre pro ECSR, l’enseignant de la conduite doit faire une demande d’autorisation d’enseigner la conduite auprès de la préfecture de son lieu d’habitation. 

Retrouvez dans notre article dédié toutes les informations sur la formation pour devenir enseignant de la conduite.

Les pré-requis pour devenir enseignant de la conduite

L’exercice du métier d’enseignant de la conduite quel que soit le statut, indépendant ou salarié, est conditionné à : avoir le titre pro ESCR (ou un diplôme équivalent selon l’article R. 212-3 du Code la route), être titulaire du permis B, être âgé au moins de 20 ans, avoir un casier judiciaire vierge et être reconnu apte à l’enseignement par un médecin agréé par l’Etat.

Le marché de l’emploi de moniteur d’auto-école

Le secteur de l’enseignement de la conduite suit les mutations de la société. Hier tournée vers des méthodes pédagogiques traditionnelles, l’auto-école agréée évolue et s’adapte aux nouvelles pratiques de consommation. L’enseignant de la conduite peut ainsi opter pour la voie classique de l’auto-école traditionnelle, ou choisir la voie de l’indépendance avec le modèle disruptif de l’auto-école en ligne.

Dans le premier choix, le moniteur d’auto-école salarié bénéficie de l’encadrement d’une structure et doit suivre les méthodes d’enseignement imposées. Dans le second choix, l’enseignant de la conduite indépendant dispose d’une plus grande liberté d’action (choix des horaires, choix du programme, etc.) couplée à un vent de modernité apportée par l’auto-école en ligne. Avec l’aide d’outils technologiques adaptés, le métier de l’enseignant de la conduite gagne en souplesse et se concentre ainsi sur les missions essentielles. 

Retrouvez dans notre article dédié : Comment devenir enseignant de la conduite indépendant chez Lepermislibre.

Le métier d’enseignant de la conduite chez Lepermislibre

En intégrant le réseau d’enseignants partenaires de Lepermislibre, vous choisissez de vivre votre métier de moniteur d’auto-école avec la liberté d’entreprendre :

  • Gagner une rémunération déplafonnée jusqu’à 30% à 40% supérieur à celle d’un moniteur salarié ;
  • Choisir librement le programme pédagogique qu’il va enseigner aux futurs candidats au permis ;
  • Opter pour le modèle de voiture double-commande de son choix, ou bien d’assurance auto et d’assurance RC pro ;
  • Gagner du temps et en efficacité via l’espace de travail délivré par la plateforme en ligne Lepermislibre. A travers son espace personnalisé, chaque enseignant partenaire peut gérer son activité en souplesse via les nombreux outils technologiques disponibles : planning en ligne, suivi des élèves, facturation, etc.), ainsi qu’un accompagnement au quotidien via son équipe dédiée.

Quels sont les documents obligatoires pendant les leçons de conduite ?

Un enseignant de la conduite et de la sécurité routière indépendant exerce une activité réglementée. Pendant les leçons de conduite avec son élève, le moniteur d’auto-école indépendant doit pouvoir justifier de la légalité de son métier auprès des forces de l’ordre en cas de contrôle routier ou lors d’un examen au permis. Quels sont les documents et accessoires obligatoires à avoir à bord du véhicule d’auto-école ? Suivez le guide de Lepermislibre.

SOMMAIRE

Enseignant de la conduite : comment être en règle lors de la formation à la conduite ?

Pour être en règle lors d’une leçon de conduite ou un examen du permis, l’enseignant de la conduite doit être en possession d’un certain nombre de documents obligatoires à bord du véhicule. Il doit également disposer d’équipements et accessoires indispensables à la sécurité des passagers.

Quels sont les documents obligatoires d’un moniteur d’auto-école à bord de la voiture ?

Lors d’un contrôle routier effectué par les forces de l’ordre ou lors du passage de l’examen au permis, l’enseignant de la conduite doit pouvoir présenter des documents légaux obligatoires :

  • L’autorisation d’enseigner la conduite à titre onéreux – originale et en cours de validité. Ce document justifie la légalité de l’exercice de votre profession. Vous devez l’avoir en votre possession en permanence pendant vos journées de travail. Pour rappel, l’autorisation d’enseigner la conduite est d’une durée de 5 ans renouvelable (renouvellement au moins 2 mois avant la date de fin de validité) ;
  • Le permis de conduire – original et en cours de validité ;
  • L’attestation d’assurance voiture spécifique à un véhicule auto-école – carte verte originale et en cours de validité ;
  • Le certificat d’immatriculation du véhicule avec la mention « véhicule école » (mention Z1) – original de la carte grise ;
  • Le contrôle technique périodique pour les véhicules de plus de 4 ans ;
  • Le livret d’apprentissage de l’élève au permis. Chez Lepermislibre, l’enseignant partenaire accède à une version dématérialisée du livret d’apprentissage via son application Lepermislibre.

Bon à savoir

Il est également recommandé à tous nos enseignants de la conduite partenaires d’avoir à bord du véhicule une copie de leur contrat de prestation de services Lepermislibre. Pour rappel, l’activité d’enseigner la conduite en indépendant est subordonnée à l’obligation légale d’exercer son activité en tant que prestataire auprès d’une auto-école avec un agrément délivré par la Préfecture. Lepermislibre est une auto-école en ligne agréée en tant qu’organisme de formation depuis 2017.

Quelles sont les obligations liées au véhicule d’auto-école ?

L’enseignant de la conduite doit circuler dans un véhicule réunissant quelques obligations légales. Le moniteur indépendant doit en effet posséder une voiture double-commande pour dispenser ses leçons de conduite. Ce type de véhicule dispose d’équipements et d’accessoires distinctifs à une voiture d’auto-école. Voici les principales caractéristiques d’une voiture double-commande, ainsi que les accessoires de sécurité classiques présents dans un véhicule :

  • Un panneau « auto-école » sur le toit aux dimensions réglementaires (40×12 cm et 50×15 cm) ;
  • Une voiture de moins de 7 ans ;
  • Une voiture avec 4 places assises ;
  • Une voiture à double-commande équipée en conséquence : double pédalier (frein, accélérateur et embrayage), double rétroviseur extérieur, double avertisseur sonore et double clignotant ;
  • Un gilet jaune ;
  • Un éthylotest ;
  • Un triangle de signalisation.

Bon à savoir

L’enseignant de la conduite indépendant peut acquérir son véhicule double-commande – neuf ou d’occasion – via la location, l’achat ou la location longue durée (LDD). Il est également possible de transformer son véhicule en voiture double-commande. En tant que partenaire Lepermislibre, les enseignants indépendants ont accès aux offres préférentielles de nos partenaires. N’hésitez pas à faire appel à notre équipe Enseignant pour avoir des informations complémentaires.

Élèves au permis : Quels documents obligatoires lors de l’apprentissage de la conduite ?

En tant qu’enseignant de la conduite, vous devez veiller à ce que toutes les conditions idéales soient réunies lors des leçons de conduite. A ce titre, il vous est demandé de contrôler régulièrement les documents en possession de vos élèves au permis. Avec le stress lié à un examen pratique, ou lors d’une leçon de conduite, un oubli est vite arrivé.

Lors de son examen pratique ou en cas de contrôle routier, l’élève au permis de conduire doit pouvoir produire :

  • Son NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé). Le numéro d’identification unique délivré par la préfecture lors de l’inscription du candidat à l’examen de passage au permis de conduire ;
  • Leur livret d’apprentissage (une version dématérialisée est disponible sur leur espace en ligne Lepermislibre) ;
  • Une pièce d’identité valide ;
  • Sa convocation à l’examen pratique ;
  • Son CERFA 02 et 06 (dans le cas où ils sont en sa possession) ;
  • Le résultat avec la mention “favorable” à l’épreuve du code de la route (dans le cas de l’épreuve pratique du permis de conduire – non obligatoire dans le cadre d’une leçon de conduite).

Comment travailler en toute légalité avec l’auto-école en ligne Lepermislibre ?

Voiture auto ecole lepermislibre

Le réseau d’enseignants indépendants & partenaires de Lepermislibre est composé de professionnels de la conduite et de la sécurité routière animés par la passion de leur métier. Chez Lepermislibre, nous mettons à la disposition de nos enseignants partenaires un espace de travail en ligne où ils peuvent piloter leur activité au quotidien.

Chaque enseignant partenaire doit également veiller à la mise à jour de certains documents légaux, nécessaires à l’exercice de leur activité et à la légalité de leur partenariat avec Lepermislibre :

  • 1 pièce d’identité en cours de validité ;
  • Une copie (recto verso) du permis de conduire – Permis B en cours de validité ;
  • L’autorisation d’enseigner la conduite à titre onéreux + le certificat médical d’aptitude ;
  • La carte grise du véhicule avec la mention « voiture école » ;
  • L’attestation d’assurance automobile « voiture double commande » ou « voiture auto-école » en cours de validité (durée étendue au jour suivant l’examen pratique en cas de présentation d’un élève) ;
  • L’attestation d’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) en cours de validité. L’assurance professionnelle est obligatoire afin de garantir les dommages corporels ou matériels occasionnés lorsque le véhicule est à l’arrêt ;
  • 1 extrait Kbis ou l’attestation SIREN ;
  • L’attestation de vigilance en cours de validité pour justifier du paiement à jour des cotisations sociales auprès de l’URSSAF (à renouveler tous les 6 mois) ;
  • 1 extrait de votre bulletin n°3 du casier judiciaire.

Bon à savoir

Outre les documents évoqués, nous vous rappelons les pré-requis obligatoires pour enseigner la conduite et la sécurité routière en indépendant : avoir au minimum 20 ans, être titulaire d’un titre pro ESCR ou équivalent, être titulaire du permis B (de plus de 2 ans), aucune condamnation relevant des articles L. 213-3 et R. 212-4 du Code de la route, avoir le statut juridique autorisant à facturer (auto-entrepreneur, IE, etc.).
Retrouvez toutes les démarches pour devenir enseignant de la conduite indépendant.

Quelle est la rémunération d’un moniteur d’auto-école chez Lepermislibre ?

Un enseignant de la conduite indépendant qui devient partenaire de l’auto-école en ligne Lepermislibre peut bénéficier d’une rémunération attractive jusqu’à 30 à 40% plus élevée qu’un salaire de moniteur salarié. Quel est le taux horaire chez Lepermislibre ? Quels sont les éléments à prendre en compte pour le calcul de sa rémunération d’enseignant indépendant ? Suivez le guide de Lepermislibre.

SOMMAIRE

Quel est le salaire d’un moniteur d’auto-école chez Lepermislibre ?

La rémunération d’un enseignant de la conduite partenaire Lepermislibre dépend de plusieurs facteurs :

  • Le taux horaire fixé par heure de conduite. Chez Lepermislibre, un enseignant de la conduite partenaire peut gagner entre 25€ HT et 29€ HT selon sa zone géographique d’habitation. De plus, sa rémunération est déplafonnée, le moniteur d’auto-école indépendant n’est pas contraint de limiter le nombre d’heures de conduite par semaine. Il peut exercer son activité au-delà de 35h de travail hebdomadaire ;
  • La déduction des différentes charges d’exploitation liées à son activité. Ces charges viennent directement impacter le niveau de salaire d’un enseignant partenaire Lepermislibre : assurance automobile et assurance RC professionnelle, location voiture double-commande, coût du carburant ;
  • La déduction des cotisations sociales déclarées à l’Urssaf. Sous le statut de la micro-entreprise, le moniteur partenaire doit déclarer son chiffre d’affaires chaque mois ou chaque trimestre, et s’acquitter du règlement de ses charges sociales (taux à 22%). Sachant qu’au début de son activité, l’enseignant de la conduite indépendant peut bénéficier d’une exonération partielle de ses cotisations sociales au titre de l’Acre (Aide à la création ou à la reprise d’une entreprise), soit un taux de 11% la première année, puis 22% dès la 2eme année.

En intégrant ces différents paramètres dans le calcul de la rémunération d’un enseignant partenaire Lepermilibre, vous pouvez estimer votre future rémunération de moniteur indépendant.

En comparaison d’un moniteur d’auto-école salarié, vous pouvez gagner un salaire 30% à 40% supérieur. A titre d’exemple, le salaire moyen estimé pour un 35h/semaine est de 2 408€ nets de charges (sans l’ACRE) ou de 2 626€ nets de charges (avec l’ACRE)

Calculez votre rémunération d’enseignant de la conduite indépendant Lepermislibre

Devenir un enseignant de la conduite indépendant permet d’accéder à différentes opportunités : liberté pédagogique, choix de son planning, etc. La question de la rémunération de l’enseignant est, en règle générale, un des éléments moteurs pour les personnes qui souhaitent gagner en autonomie. Chez Lepermislibre, nous vous donnons la possibilité d’augmenter votre rémunération de moniteur d’auto-école par rapport à un statut de salarié.

Vous pouvez estimer votre salaire de moniteur partenaire Lepermislibre en utilisant notre simulateur en ligne. Cette estimation de rémunération prend en compte les différents paramètres évoqués précédemment (charges, ACRE).

Vous pouvez estimer votre salaire de moniteur partenaire Lepermislibre en utilisant notre simulateur en ligne. Cette estimation de rémunération prend en compte les différents paramètres évoqués précédemment (charges, ACRE).

J’accède au simulateur de revenus Lepermislibre.

Moniteur d’auto-école indépendant ou salarié : qui a le meilleur salaire ?

rémunération enseignant de la conduite Lepermislibre

Le moniteur d’auto-école salarié et l’enseignant de la conduite indépendant sont animés par la même passion : former les futurs candidats au permis à l’apprentissage de la conduite et à la Sécurité routière. A ce titre, ils ont reçu la même formation d’enseignant de la conduite (Titre Pro ESCR) et doivent exercer leur métier auprès d’une auto-école agréée.

Il existe cependant des différences entre un moniteur salarié et un enseignant de la conduite indépendant, qui tiennent principalement aux écarts de salaire et de statut (salarié en CDD ou CDI, indépendant sous le statut de la micro-entreprise ou autre forme d’entreprise individuelle).

Le salaire d’un moniteur salarié est en moyenne de 1 525€ nets par mois pour un 35h/mois (taux horaire moyen de 12,85€). Cette rémunération dépend de multiples facteurs (âge du moniteur, zone géographique, taille de l’auto-école, niveau d’expérience). 

Nous avons vu précédemment que la rémunération d’un enseignant de la conduite indépendant est bien différente. Elle peut facilement être doublée par rapport à la base salariée : le taux horaire est en moyenne de 25€ HT. Chez Lepermislibre, chaque enseignant partenaire applique un taux horaire fixe entre 25€ et 29€ HT (selon la zone géographique). Et ceci quel que soit le nombre d’élèves qu’il accompagne, le nombre d’heures de conduite par semaine, son niveau d’expérience ou son âge.

Pour rappel, la rémunération d’un enseignant partenaire Lepermislibre est en moyenne de 2 048€ nets de charges pour un 35h/semaine.

Quels sont les avantages à devenir moniteur partenaire du Lepermislibre ?

avantages enseignant de la conduite indépendant avec Lepermislibre

La question de la rémunération est généralement un argument de choix lorsque l’on souhaite devenir enseignant de la conduite indépendant. Chez Lepermislibre, nous savons que l’indépendance peut conduire à d’autres avantages au quotidien. En étant son propre patron, l’enseignant de la conduite partenaire gère son activité professionnelle en autonomie :

  • La gestion de son planning, où il fixe en toute liberté le nombre d’heures de conduite qu’il veut réaliser (20h, 35h, 40h, etc.). L’enseignant partenaire Lepermislibre peut établir un planning conforme à ses attentes. De plus, la grande amplitude horaire des cours de conduite chez Lepermislibre lui permet d’accompagner ses élèves en fonction de leurs disponibilités : du lundi au dimanche de 7h à 22h !
  • Le contenu pédagogique délivré aux candidats au permis. L’enseignant de la conduite partenaire n’est pas tenu de suivre un programme imposé. Il détermine lui-même le contenu de sa formation à la conduite, et peut l’adapter si besoin aux profils de ses élèves.

Les enseignants partenaires de notre auto-école 2.0 Lepermislibre peuvent compter sur notre savoir-faire humain et technologique pour les aider à exercer leur métier en toute sérénité. Ainsi, les équipes de Lepermislibre mettent à leur disposition un espace en ligne personnalisé pour gérer leur activité avec flexibilité. Cet espace de travail se compose de multiples outils technologiques : planning en ligne, fiches d’évaluation des élèves, facturation, compte-rendu des heures de conduite, etc.

En parallèle, notre équipe enseignant est la cellule dédiée à l’accompagnement personnalisé de chaque moniteur partenaire. Les conseillers assistent les enseignants indépendants dans la réalisation de leurs démarches administratives, ainsi que dans leur activité quotidienne pour enseigner la conduite et la sécurité routière. 

Renouveler son autorisation d’enseigner la conduite à titre onéreux

Pour exercer en toute légalité et de manière pérenne son métier de moniteur d’auto-école indépendant, il est obligatoire de renouveler son autorisation d’enseigner la conduite de véhicule et de la sécurité routière. Quel est le délai pour réaliser cette démarche de renouvellement ? Quelles sont les formalités à accomplir pour circuler dans les règles lors d’une leçon de conduite ? Roulez dans les clous avec Lepermislibre !

SOMMAIRE

Quand faut-il renouveler son autorisation d’enseigner la conduite ?

Lorsque l’on entame des démarches pour devenir enseignant de la conduite indépendant, il est obligatoire de faire une demande d’autorisation d’enseigner la conduite à titre onéreux. Ce document officiel est délivré par la préfecture de son lieu d’habitation pour une durée de 5 ans renouvelable. A charge ensuite au moniteur de veiller à respecter les délais de renouvellement, au risque de ne plus pouvoir exercer son activité ou pire l’exercer en étant hors-la-loi.

Le renouvellement de son autorisation d’enseigner la conduite doit être réalisé sous un délai de 2 mois avant la fin de la date de validité mentionnée sur ladite autorisation d’enseigner. En effet, suivant l’article 6 de l’arrêté du 08 janvier 2001 « Le titulaire de l’autorisation d’enseigner doit en solliciter le renouvellement deux mois avant la date d’expiration de sa validité […] ».

homme dans sa voiture auto école Lepermislibre

Que faire si les délais de traitement des demandes de renouvellement d’autorisation d’enseigner sont longs ?

Conformément à l’article 6 de l’arrêté du 08 janvier 2001, les demandes de renouvellement d’autorisation d’enseigner la conduite, effectuées dans les délais, permettent d’étendre la durée de validité de ladite autorisation, pendant toute la durée de l’instruction du dossier par la préfecture.
En conséquence, vous pouvez donc continuer à exercer votre métier de moniteur d’auto-école indépendant en toute légalité. En cas de contrôle routier, il suffit de présenter sa demande de renouvellement d’autorisation d’enseigner accompagné du certificat médical du permis de conduire. Et ceci, même si votre autorisation d’enseigner la conduite est périmée.

Quelles démarches pour renouveler l’autorisation d’enseigner en auto-école ?

L’enseignant de la conduite indépendant doit faire sa demande de renouvellement d’autorisation d’enseigner la conduite de sa propre initiative.

Formulaire de demande d’autorisation d’enseigner la conduite : quelles pièces justificatives ?

Le moniteur d’auto-école indépendant qui veut renouveler son autorisation d’enseigner, doit se rapprocher de la préfecture de son lieu d’habitation. En règle générale, la demande peut se faire directement en ligne.

A noter que le dossier de renouvellement d’autorisation d’enseigner la conduite est similaire à celui d’une première demande. Le formulaire de demande d’autorisation d’enseigner – rempli et signé – doit être retourné à la préfecture, accompagné de la liste des pièces justificatives suivantes :

  • 2 photos d’identité récentes ;
  • Une copie d’une pièce d’identité en cours de validité ;
  • Une photocopie d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • Une photocopie recto/verso du permis de conduire ;
  • Une photocopie d’un des titres ou diplômes reconnus pour l’exercice du métier d’enseignant de la conduite (titre pro ESCR, BEPECASER, CAPEC, CAPP) selon l’article R. 212-3 du code la route ;
  • Une photocopie du certificat médical en cours de validité délivré par un médecin agréé par l’Etat (liste disponible sur le site de la préfecture) ;
  • L’extrait du casier judiciaire (bulletin n°2) ;
  • L’originale – ou une copie selon la préfecture – de l’ancienne autorisation d’enseigner la conduite ;
  • Une enveloppe affranchie au nom et adresse du demandeur. Cette enveloppe est indispensable pour recevoir sa nouvelle autorisation d’enseigner la conduite. Il est recommandé de joindre une enveloppe « lettre suivie » ou en recommandé avec accusé de réception.

Faut-il renouveler la visite médicale pour sa nouvelle autorisation d’enseigner la conduite ?

Lors d’une première demande d’autorisation pour enseigner la conduite, le moniteur d’auto-école doit effectuer une visite médicale obligatoire. Cette visite médicale est réalisée par un médecin agréé par l’État qui délivre un certificat médical attestant des conditions d’aptitude physique mentionnées à l’article R.212-2 du code de la route.

En cas de demande de renouvellement de son autorisation d’enseigner la conduite, le titulaire doit vérifier la durée de validité de son dernier certificat médical et le cas échéant, faire une nouvelle visite médicale. Ceci, conformément à l’article 4 de l’arrêté du 08 janvier 2001 « Avant que ne soit atteinte la date de fin de validité de la visite médicale mentionnée sur son autorisation d’enseigner, le titulaire de ladite autorisation doit se soumettre, de sa propre initiative, à un examen médical, conformément aux dispositions fixées par l’arrêté du 20 avril 2012 fixant les conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire. » 

La liste des médecins agréés est disponible sur le site internet de sa préfecture ou de la sous-préfecture.

Défaut d’autorisation d’enseigner la conduite : quelles conséquences pour le moniteur d’auto-école ?

En cas de non-renouvellement de son autorisation d’enseigner la conduite, le moniteur d’auto-école s’expose à des sanctions pénales et juridiques, qui peuvent aller de la suspension d’enseigner, à l’interdiction totale d’exercer son métier d’enseignant de la conduite indépendant.

Il est donc recommandé d’être particulièrement vigilant sur les formalités obligatoires à accomplir : renouvellement de son autorisation d’enseigner la conduite, ainsi que la date de validité de son assurance automobile, de son assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro), et de son attestation SIREN.

Quelle est la conséquence d’un défaut de mise à jour de documents pour un enseignant partenaire Lepermislibre ?

Le défaut de présentation des différents documents obligatoires lors d’une leçon de conduite peut entraîner la suspension du contrat de partenariat avec Lepermislibre.

Faut-il renouveler son permis de conduire pour travailler avec Lepermislibre ?

Tous les enseignants de la conduite partenaires de Lepermislibre doivent justifier d’un permis de conduire en cours de validité et de plus de deux ans (hors période probatoire). Pour autant, il peut être nécessaire de renouveler son permis de conduire en fonction des différentes dates de validité inscrites sur son titre officiel :

  • Pour les anciens permis de conduire délivrés avant le 16 septembre 2013 – le modèle de permis en carton rose – la durée de validité est fixée jusqu’au 19 janvier 2033. Au-delà de cette date, il est nécessaire de faire une demande de permis au format européen ;
  • Pour les permis au format européen – permis B – la durée de validité est de 15 ans ;
  • Pour les permis de conduire au format européen – permis poids-lourds – la durée de validité varie entre 1 et 5 ans en fonction de l’âge.

Code de la route réussi ou remboursé

Opération Code réussi ou remboursé lepermislibre

En Septembre, profitez sur Lepermislibre d’un deal 100% gagnant. En effet, pour toute nouvelle inscription sur lepermislibre.fr jusqu’au 30 Septembre minuit, soit vous réussissez le code du premier coup, soit nous vous remboursons*. Alors inscrivez-vous dès maintenant et obtenez le code sans risque !

En Septembre, ton code réussi ou remboursé sur Lepermislibre

Votre challenge de la rentrée !

Chez Lepermislibre on vous accompagne depuis 2015 jusqu’à l’obtention de votre code de la route. Cours vidéos, immersion en VR, entraînement en live sur Twitch et Youtube… toute notre équipe vous accompagne pour obtenir le code rapidement et du premier coup ! Si malgré tous nos efforts, notre accompagnement et votre assiduité, vous échouez à l’examen, on vous rembourse le coût de la formation au code de la route 😉

Le meilleur du code en ligne sur lepermislibre

A partir de 19€, ou 44€ pour la formule code + examen du code, vous bénéficiez pendant 1 an en illimité, et sans engagement de :

  • +2500 questions officielles, cours, vidéos, tests et examens blancs régulièrement mis à jour
  • Des lives twitch et youtube plusieurs fois par semaine avec 2 coachs expertes du code
  • Du suivi personnalisé de votre progression et d’un coaching en ligne
  • La réservation de votre place d’examen en ligne dans 600 centres La Poste

78%**

C’est le taux de réussite de nos candidats au code de la route DU PREMIER COUP ! Et vous ?

Une rentrée sur les chapeaux de roues 🔥

En septembre, on a pas fini de partir en live ! Retrouvez Séverine et Manon, nos 2 coachs expertes, tous les mardis et jeudis à 18h30 pour réviser les notions du code de la route avec la communauté Lepermislibre.

Planning lives code de la route lepermislibre Septembre 2021

*voir les conditions générales de l’opération

**Sur 3553 candidats présentés pour la première fois au code entre les mois de juin et Aout 2020, 77,51% d’entre eux ont obtenu le code de la route depuis. Cette donnée est arrêtée au 23 février 2021. Moyenne nationale 57,5% source bilan 2019 ministère de l’intérieur.

Quelles sont les démarches pour devenir moniteur auto-école indépendant ?

toit voiture auto école Lepermislibre

Avant de pouvoir partager sa passion d’enseigner à des élèves, le futur moniteur d’auto-école indépendant doit accomplir quelques démarches obligatoires. Lepermislibre vous donne tous les détails sur les critères et obligations à réunir : statut juridique, formation d’enseignant de la conduite, voiture, assurances, etc.

SOMMAIRE

Les obligations légales au statut de moniteur auto-école indépendant

Pour pouvoir exercer votre futur métier d’enseignant de la conduite en indépendant, vous devez remplir quelques démarches indispensables. Lepermislibre vous explique en détails l’ensemble des étapes à suivre pas-à-pas pour vivre rapidement votre passion d’enseigner en toute indépendance !

1. Les critères juridiques indispensables pour devenir moniteur d’auto-école

Le métier d’enseignant de la conduite est une activité réglementée qui exige de remplir des prérequis indispensables :

  • Avoir au minimum 20 ans ;
  • Être titulaire du permis B (de plus de 2 ans – hors permis probatoire) ;
  • Ne pas avoir eu de condamnation relevant des articles L. 213-3 et R. 212-4 du Code de la route.

2. Les diplômes du métier d’enseignant de la conduite

Après le volet juridique, abordons maintenant la formation au métier d’enseignant de la conduite. Qu’il soit indépendant ou salarié, le moniteur d’auto-école doit obligatoirement suivre une formation afin de justifier de toutes les compétences nécessaires à la délivrance d’un contenu pédagogique conforme au Code de la route et de la Sécurité routière. A ce titre, l’unique voie d’accès depuis 2017 au métier d’enseignant de la conduite est le titre pro ESCR (Enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière).

Toutefois, d’autres diplômes dont acceptés pour accéder à la profession de moniteur d’auto-école (selon article R212-3 du Code de la route) :

  • Le BEPECASER (Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière) pour les enseignants de la conduite certifiés avant le 31 décembre 2016 ;
  • Le CAPEC (Certificat d’aptitude professionnelle à l’enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur) ;
  • Le CAPP (Certificat d’aptitude professionnelle et pédagogique).

3. Obtenir son autorisation d’enseigner de la préfecture

moniteur d'auto école pendant une leçon de conduite

En tant que profession réglementée, l’exercice légal de votre futur métier de moniteur d’auto-école indépendant ou salarié est subordonné à une autorisation d’enseigner la conduite, délivrée par la préfecture du lieu d’habitation du demandeur (selon l’article R212-1 du Code de la route).

L’autorisation d’enseigner la conduite est un document officiel d’une durée de validité de 5 ans renouvelable. Pour obtenir ce précieux sésame, le moniteur d’auto-école doit constituer un dossier de demande d’autorisation à enseigner la conduite à titre onéreux avec une liste de pièces justificatives :

  • Un formulaire de demande ou renouvellement de l’autorisation d’enseigner la conduite ;
  • 2 photos d’identité ;
  • 1 photocopie de pièce d’identité ;
  • 1 photocopie de son permis de conduire ;
  • 1 photocopie d’un justificatif de domicile de -3 mois ;
  • 1 photocopie du titre pro ESCR ou équivalent ;
  • 1 extrait de casier judiciaire ;
  • 1 certificat médical d’aptitude à l’enseignement de la conduite de moins de 2 mois.

Pour renouveler son autorisation d’enseigner la conduite, le moniteur indépendant doit anticiper les démarches : au moins deux mois avant la date de fin de validité.

4. Obligations et charges au statut d’enseignant de la conduite indépendant

Le statut d’indépendant oblige l’enseignant de la conduite à remplir certaines obligations légales supplémentaires par rapport à un statut moniteur salarié :

  1. L’achat ou la location d’une voiture à double-commande de moins de 7 ans. Le moniteur d’auto-école indépendant se doit d’avoir son propre véhicule équipé des dernières normes de sécurité en vigueur (doubles-pédales, doubles rétroviseurs, etc.) ;
  2. Une assurance voiture auto-école adaptée à son activité ;
  3. Une assurance Responsabilité Civile professionnelle (RC Pro) ;
  4. Un statut juridique (auto-entrepreneur, entrepreneur individuel, etc.) afin de pouvoir facturer ses prestations en tant qu’enseignant indépendant, déclarer ses charges sociales à l’URSAFF, etc.

Ces charges représentent un coût financier non négligeable au démarrage d’une activité de moniteur indépendant. Sans compter que le marché se compose d’offres diverses et bien souvent inégales. Alors, quelle est la meilleure assurance auto ? Et quel prestataire choisir pour sa voiture double-commande ? Face à l’inconnu, il est recommandé de se rapprocher de son auto-école partenaire, qui est bien souvent une aide précieuse pour profiter d’offres à tarifs préférentiels. Lepermislibre accompagne tous ses enseignants partenaires dans l’ensemble de leurs démarches administratives.

5. Devenir partenaire d’une auto-école telle que Lepermislibre

Le moniteur d’auto-école indépendant ne peut pas exercer son activité seul, en dehors d’une auto-école. Seule une auto-école traditionnelle ou une auto-école en ligne dispose de l’agrément indispensable pour proposer une formation à la conduite et à la Sécurité routière. 

Lepermislibre est une auto-école agréée 100% en ligne labellisée en tant qu’organisme de formation depuis 2017. Chaque jour, notre équipe dédiée accompagne dans leur activité un réseau solide d’enseignants de la conduite diplômés partenaires.

Le statut d’enseignant de la conduite indépendant

personne qui écrit

Devenir moniteur d’auto-école indépendant est un choix de vie séduisant pour gagner en autonomie, en rémunération et en liberté d’enseigner. Quel est le meilleur statut choisir pour enseigner la conduite en fonction de sa vision personnelle du métier ?

Moniteur d’auto-école indépendant ou salarié : Quelles différences ?

Moniteur salarié d’une auto-école ou enseignant de la conduite indépendant se distinguent en premier lieu par leurs statuts différents. Le moniteur salarié est employé par une auto-école et bénéficie d’un encadrement (pédagogique, juridique, etc.) structuré.

L’enseignant de la conduite indépendant, en revanche, est son propre patron. En l’absence de lien de subordination, il facture ses prestations à l’auto-école et fixe ses propres limites. L’enseignant de la conduite indépendant peut de ce fait, collaborer avec différents types d’auto-écoles : auto-école traditionnelle ou auto-école en ligne.

De plus, moniteur salarié et enseignant de la conduite indépendant ne visent pas les mêmes objectifs professionnels :

  • Le moniteur indépendant est libre du contenu pédagogique. En tant qu’enseignant de la conduite, il se base sur le REMC (Référentiel pour une Éducation à la Mobilité Citoyenne) mais peut l’adapter au niveau et aux besoins de son élève. Cette liberté pédagogique n’existe pas pour un moniteur salarié qui est dans l’obligation de suivre un programme établi sans chemin de traverse possible ;
  • Le moniteur d’auto-école indépendant peut obtenir une rémunération moyenne plus élevée qu’un moniteur salarié. En tant qu’enseignant partenaire chez Lepermislibre par exemple, votre taux horaire moyen est fixé entre 25 et 29 € HT (selon la zone géographique) soit pour un 35h un salaire net de 2 048 €, contre 12,85€ bruts pour le moniteur salarié, soit 1520 € nets par mois ;
  • Le moniteur indépendant peut fixer son emploi du temps librement. Non soumis à un planning imposé comme le moniteur salarié, l’enseignant partenaire peut adapter son rythme de travail à sa vie personnelle, voire aux besoins de ses élèves. Chez Lepermislibre, l’amplitude horaire est très large : de 7h à 22h du lundi au dimanche inclus.

Choisir un statut juridique : le moniteur d’auto-école auto-entrepreneur

Le choix d’un statut de moniteur d’auto-école indépendant implique d’avoir un statut juridique adapté. En règle générale, la plupart des enseignants partenaires choisissent le statut d’auto-entrepreneur pour la simplicité et la souplesse des démarches. Les formalités pour créer son statut d’auto-entrepreneur se font en ligne sur le site de l’Urssaf.

Chez Lepermislibre, la majorité de nos enseignants indépendants ont également choisi le statut de moniteur d’auto-école auto-entrepreneur. Par ailleurs, ils peuvent profiter d’un accompagnement dédié de notre partenaire Shine.

Retrouvez toutes les démarches pour devenir enseignant de la conduite auto-entrepreneur dans cette vidéo explicative :

Comment créer sa micro-entreprise pour devenir enseignant de la conduite avec Lepermislibre ?

Les documents à fournir pour devenir moniteur indépendant avec Lepermislibre

Vous souhaitez rejoindre Lepermislibre et son réseau de partenaires enseignants de la conduite indépendants ? Nous vous accompagnons dans vos démarches pour devenir moniteur d’auto-école indépendant Lepermislibre.

Pour ce faire, il suffit de suivre le formulaire d’inscription et de joindre les pièces justificatives suivantes :

  • 1 pièce d’identité ;
  • Permis de conduire ;
  • Attestation de diplôme Titre pro ESCR ou équivalent ;
  • Autorisation d’enseigner la conduite ;
  • Attestation SIREN ;
  • Attestation d’assurance RC pro ;
  • Carte grise du véhicule ;
  • Attestation d’assurance automobile ;
  • Attestation de vigilance délivrée par l’URSSAF pour justifier du paiement de vos cotisations sociales (pour les moniteurs d’auto-école ayant déjà créé leur statut).

Devenir moniteur d’auto-école indépendant

Enseignant Conduite auto ecole

Enseignez la conduite en toute liberté en devenant moniteur indépendant ! Choisir ses clients et son emploi du temps, gagner une rémunération motivante, telles sont les nombreuses perspectives du statut d’enseignant de la conduite indépendant. Découvrez avec Lepermislibre, toutes les démarches et les obligations légales à accomplir pour exercer votre activité : choix du statut juridique, diplômes, achat de sa voiture double-commande, assurances, etc.

SOMMAIRE

Quels sont les avantages à devenir moniteur d’auto-école indépendant ?

En devenant enseignant de la conduite indépendant, vous faites le choix d’une vie professionnelle épanouie et libérée de nombreuses contraintes :

  • Gagnez une rémunération motivante ! La rémunération du moniteur d’auto-école indépendant est supérieure de 30% à 40% à celle d’un moniteur salarié. Le tarif horaire d’un moniteur indépendant partenaire avec Lepermislibre varie entre  25€ à 29€ HT (selon la zone géographique) par heure de conduite.
  • Choisissez en toute liberté votre emploi du temps d’enseignant de la conduite. A titre d’exemple, en travaillant avec l’auto-école en ligne Lepermislibre, vous fixez vos propres horaires et organisez votre planning comme vous l’entendez du lundi au dimanche : 1h, 2h, 10h, 35h, ou plus !
  • Choisissez d’enseigner la conduite avec votre propre pédagogie. Être moniteur indépendant, c’est être autonome en matière d’enseignement de la conduite. Vous fixez vos propres règles, finis les programmes imposés par une auto-école classique. Avec une auto-école en ligne comme Lepermislibre, vous partagez votre passion d’enseigner en confiance.
  • L’accompagnement personnalisé avec une auto-école en ligne. En tant que moniteur indépendant partenaire, vous bénéficiez de tous les avantages offerts par une auto-école 2.0. Chez Lepermislibre, le conseil et l’accompagnement de chaque enseignant de la conduite font partie de notre ADN !

Comment devenir moniteur d’auto-école indépendant : les démarches obligatoires

L’exercice du métier d’enseignant de la conduite indépendant requiert de réunir quelques conditions obligatoires. Pour devenir moniteur indépendant, vous devez satisfaire aux critères suivants sans exception :

  • Avoir plus de 20 ans ;
  • Être titulaire du permis B (permis probatoire exclu) ;
  • Être exempt d’une condamnation relevant des articles L. 213-3 et R. 212-4 du Code de la route ;
  • Être titulaire d’un Titre Pro ESCR ou équivalent type BEPECASER. A savoir, le suivi d’une formation de moniteur d’auto-école est indispensable en tant que salarié ou indépendant ;
  • Posséder une voiture double-commande de moins de 7 ans ;
  • Souscrire à une assurance auto Responsabilité Civile Professionnelle.

Devenir moniteur indépendant implique également de pouvoir facturer ses prestations de conduite à son auto-école partenaire. Pour ce faire, il est obligatoire de choisir un statut juridique adapté à sa situation.

Quel statut juridique choisir pour devenir enseignant de la conduite indépendant ?

Le choix d’un statut d’indépendant est une étape clé pour devenir moniteur d’auto-école indépendant. En effet, le moniteur indépendant est un partenaire professionnel d’une auto-école et non pas son salarié. Lié par un contrat de prestation de service, il facture à l’auto-école ses prestations.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous quant au choix d’un statut juridique pour devenir moniteur indépendant. Vous pouvez ainsi exercer en tant que moniteur d’auto-école auto-entrepreneur. Le choix de la micro-entreprise est une solution avantageuse pour de nombreux partenaires : formalités réduites, paiement des charges sociales sous condition de chiffre d’affaires, déclaration à l’Urssaf en ligne.

Chez Lepermislibre, la majorité de nos enseignants de la conduite partenaires ont choisi de devenir micro-entrepreneur. Voici un tutoriel vidéo sur la création du statut de moniteur indépendant en micro-entreprise :

Comment créer sa micro-entreprise pour devenir enseignant de la conduite avec Lepermislibre ?

Vous pouvez également choisir un autre statut juridique : EI (Entrepreneur Individuel), EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), etc.

La check-list pour débuter en tant que moniteur indépendant

L’indépendance apporte de nombreux avantages au quotidien, toutefois le métier d’enseignant de la conduite indépendant implique certaines charges.

Acquérir une voiture en double commande pour moniteur indépendant

Le moniteur d’auto-école indépendant doit enseigner la conduite dans une voiture équipée d’un dispositif à double commande, de moins de 7 ans (conforme à l’arrêté du 8 janvier 2001). La voiture d’auto-école doit également être équipée de deux rétroviseurs extérieurs et intérieurs, disposer de 4 places assises et d’un panneau « auto-école » sur le toit.

Pour acquérir son véhicule, l’enseignant partenaire peut choisir parmi plusieurs solutions de financement : la location, l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, ou le leasing (location avec option d’achat) de voiture à double commande.

En étant moniteur indépendant chez Lepermislibre, vous bénéficiez des offres compétitives de nos partenaires, avec des tarifs préférentiels et un service de qualité.

Souscrire à une assurance pour véhicule auto-école

Un moniteur d’auto-école indépendant doit souscrire à des assurances obligatoires à son métier d’enseignant de la conduite et à son véhicule d’auto-école pour rouler en toute tranquillité d’esprit :

  1. Une assurance auto-école adaptée avec plusieurs formules de garanties : Tiers et Tous risques, incluant toutes deux la Responsabilité civile. Vous bénéficiez ainsi d’une couverture en cas d’accident avec dommages corporels ou matériels causés à des tiers ou aux occupants du véhicule ;
  2. Une assurance Responsabilité Civile Professionnelle(RC Pro) qui couvre tous les dommages financiers, corporels ou matériels causés à des tiers dans votre activité d’enseignant de la conduite, précisément lorsque le véhicule est à l’arrêt.

Penser à la mutuelle santé et à la prévoyance

En tant que moniteur d’auto-école indépendant, il est important de penser à sa future protection sociale. En optant pour le statut d’auto-entrepreneur, le moniteur indépendant conserve ses droits au régime général de la Sécurité sociale. A ce titre, il bénéficie de droits similaires à un moniteur salarié : remboursements des soins, indemnités journalières en cas de maladie, congé maternité, etc.

Pour avoir un remboursement complet sur ses frais de santé, le moniteur indépendant peut souscrire à une mutuelle santé dont la cotisation mensuelle oscille en moyenne entre 40€ et 80€.

De plus, personne n’étant à l’abri d’un coup dur, une prévoyance santé peut être une béquille financière salutaire en cas d’incapacité à poursuivre son activité d’enseignant indépendant. En tant que moniteur d’auto-école partenaire de Lepermislibre, vous pouvez bénéficier d’une offre compétitive de mutuelle santé et prévoyance.

Devenir moniteur d’auto-école indépendant avec Lepermislibre

Devenez enseignant indépendant de la conduite partenaire Lepermislibre

Pour exercer le métier de moniteur indépendant en toute légalité, vous ne pouvez pas enseigner la conduite sans être partenaire d’une auto-école agréée. Sur ce point, vous pouvez choisir une auto-école classique ou vous tourner vers une plateforme en ligne.

Le choix d’une auto-école 100% digitale apporte de multiples atouts pour le moniteur indépendant. Chez Lepermislibre, l’indépendance vous permet d’accéder :

  1. A une plateforme intuitive de mise en relation entre candidats au permis et enseignant de la conduite. La relation candidat-enseignant est simplifiée au maximum grâce aux multiples outils disponibles (planning en ligne, gestion administrative des candidats, livret d’apprentissage, etc.) ;
  2. A un planning hebdomadaire avec une grande amplitude horaire. Vous fixez librement vos horaires de conduite de 7h à 22h du lundi au dimanche inclus ;
  3. A un accompagnement dédié via notre service enseignant. Chacun de nos enseignants partenaires est conseillé dans ses démarches administratives, légales ou fiscales : ouverture d’un compte bancaire professionnel, aide à la comptabilité, bons plans pour obtenir une voiture double-commande d’occasion ou LLD (location longue durée), offres à tarifs préférentiels d’assurances auto et RC pro de nos partenaires assureurs, etc. ;
  4. A une rémunération gagnante par rapport à une auto-école classique. Le revenu d’un enseignant chez Lepermislibre peut être deux fois supérieurs à un moniteur salarié d’une auto-école ! Le taux horaire fixé dans notre auto-école en ligne varie entre 25€ et 29€ HT soit pour 35h/semaine : 2626€/mois nets avec l’ACRE et 2408€/mois sans l’ACRE.

Quelle formation pour devenir moniteur d’auto-école ?

Enseignant Conduite auto ecole

Votre projet professionnel est de devenir moniteur d’auto-école pour enseigner la conduite en indépendant ou créer une auto-école ? Pour ce faire, il est exigé de suivre la formation pour obtenir le Titre Professionnel d’Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière (ECSR), ex-BEPECASER. Mais quelles sont les démarches pour suivre la formation d’enseignant de la conduite ? Quel est le programme de la formation ESCR ? Découvrez avec Lepermislibre sur tout ce qu’il faut savoir pour devenir enseignant de la conduite et de la sécurité routière.

SOMMAIRE

Devenir moniteur d’auto-école avec le Titre Pro ECSR

Le métier d’enseignant de la conduite est une activité réglementée. Nul ne peut s’autoriser à transmettre des contenus pédagogiques à des apprenants conducteurs sans remplir certaines conditions d’accès incontournables. Le Titre Professionnel ECSR (Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière) est l’un des principaux diplômes (dont l’ex-BEPECASER) à obtenir selon l’article R. 212-3 du Code la route.
Mis en place par l’arrêté du 20 avril 2016, le titre professionnel ESCR est un diplôme de niveau III prenant lieu et place du Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière (BEPECASER).
Une fois passé l’examen pour devenir moniteur de conduite, le titulaire du titre professionnel ESCR détient un diplôme de niveau BAC+2.

En quoi consiste la formation au diplôme du CCP ESCR

Le titre pro ESCR est une formation complète faite de cours théoriques et d’exercices pratiques. De fait, le suivi de cette certification professionnelle ESCR se compose ainsi :

  • De 910 heures de cours en centre de formation agréé de moniteur de la conduite;
  • De 280 heures de stage en entreprise dans une auto-école

A l’issue de votre formation d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière, vous êtes titulaire d’une véritable qualification professionnelle, reconnue par l’Etat et délivrée par le Ministère chargé de l’emploi.

Les certificats pour se former d’Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière

Concrètement, le programme de la formation de moniteur d’auto-école se divise en deux « Certificats de Compétences professionnelles » (CCP) complémentaires, et faisant chacun l’objet d’un examen d’évaluation :

  • Le CCP1 « Former des apprenants conducteurs par des actions individuelles ou collectives dans le respect des cadres réglementaires en vigueur ». L’objectif du CCP1 est de former les futurs moniteurs d’auto-école à la délivrance d’un contenu pédagogique sur l’apprentissage de la conduite routière. Les thèmes abordés comprennent des sujets divers tels que la préparation d’une séance collective de formation à la sécurité routière (code de la route), la préparation d’une séance de cours de conduite, savoir animer un groupe sur la sécurité routière, etc
  • Le CCP2 « Sensibiliser l’ensemble des usagers de la route à l’adoption de comportements sûrs et respectueux de l’environnement ». Ce module de formation donne les clés aux futurs moniteurs de la conduite pour mettre en place des actions de sensibilisation au respect du Code de la route (stage de récupération de points, ateliers de prévention routière dans les écoles, etc.).

A noter

La réussite conjointe aux CCP1 et CCP2 est obligatoire pour obtenir le titre pro CCP ESCR.

Comment suivre la formation de moniteur d’auto-école ?

Enseignant de la conduite et securite routiere

Intéressé par le métier d’enseignant de la conduite, quelles sont les voies d’accès à la formation au titre professionnel ESCR ? Sur ce point, il n’y a pas de réponse unique mais 3 possibilités d’accès à choisir en fonction de votre profil :

  1. La formation continue, soit la voie classique pour obtenir son diplôme de moniteur. Vous devez suivre l’ensemble des modules de formation (CCP1 et CCP2) + effectuer votre stage pratique en entreprise
  2. La validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE), soit le parcours suivi si vous justifiez d’une activité en tant qu’enseignant de la conduite et de la sécurité routière. Dans ce cas, vous pouvez être dispensé de suivre l’ensemble de la formation au titre professionnel ESCR. Vous passez directement à la validation du diplôme en passant des examens pratiques de mise en situation professionnelle + un oral devant jury
  3. La formation en discontinue ou progressive. Ce type de formation au métier de moniteur d’auto-école implique de suivre et de valider les deux CCP en deux temps. Cette validation progressive permet ainsi à certains candidats en alternance de devenir enseignant de la conduite de manière temporaire. Il est nécessaire pour cela d’obtenir l’ATRE (Autorisation Temporaire et Restrictive d’Enseigner) délivrée par la Préfecture

Quel est l’examen pour devenir moniteur d’auto-école ?

Une fois suivie la formation de moniteur de la conduite routière, le sésame est presque à portée… d’examens ! La validation des deux CCP, CCP1 et CCP2, consiste pour chacun à passer des évaluations sous la forme :

  • De cas pratiques avec mise en situation professionnelle par tirage au sort et d’une durée d’une heure
  • D’examens techniques d’une durée de 2 heures. Le candidat doit présenter un dossier de synthèse de pratique professionnelle (DSPP) illustrant via des exemples, les techniques professionnelles employées dans l’activité de moniteur de la conduite
  • D’un oral devant un jury professionnel. Cet entretien final est d’une durée de 30 minutes

Quel prix pour la formation de moniteur d’auto-école ?

Le coût de la formation d’enseignant à la conduite et à la sécurité routière est variable selon le centre de formation agréé. Toutefois, le prix moyen de la formation de moniteur d’auto-école est fonction du mode de financement envisagé :

  1. Vous choisissez de financer la totalité de la formation sur vos propres deniers. Dans ce cas, le coût de la formation au titre ESCR en autofinancement se situe en moyenne à 8 000€ ;
  2. Vous faites appel à des organismes ou institutions publiques pour réduire le reste à charge. Dans ce cas, le coût de la formation au diplôme de moniteur d’auto-école avec prise en charge partielle peut atteindre 10 000€. Si vous êtes demandeur d’emploi, il est ainsi possible d’obtenir un financement du titre pro ESCR par Pole Emploi ou via le Conseil Général de sa commune d’habitation. En tant que salarié en reconversion professionnelle, vous pouvez aussi faire appel à votre CPF (Compte Personnel de Formation) ou le Fongecif.

De la formation Bepecaser à la formation Titre Pro ECSR

Le métier de moniteur d’auto-école indépendant ou en salarié a subi de multiples réformes portant principalement sur sa formation. Ainsi, le titre professionnel ESCR est venu remplacer, à partir de 2016, le diplôme BEPECASER. Quelles sont les raisons de la suppression du BEPECASER ? Et quels impacts pour les titulaires du BEPECASER ?

La réforme du Bepecaser

Jusqu’en 2016, toute personne désireuse de devenir moniteur d’auto-école, en tant qu’indépendant ou salarié, était dans l’obligation de remplir quelques conditions de diplôme, dont le BEPECASER. La suppression du BEPECASER en tant que diplôme d’Etat est la conséquence d’une série de réformes touchant la formation au permis de conduire.
La volonté d’améliorer la voie d’apprentissage et la montée en compétences des moniteurs de la conduite a donné naissance au titre professionnel CCP ESCR.

Les différences entre le titre pro ECSR et le Bepecaser

Titre pro ESCR et Bepecaser sont tous deux des certifications professionnelles présentant des points de différence :

  • Le CCP ESCR est un titre professionnel de niveau III équivalent niveau BAC+2, tandis que le BEPECASER est de niveau IV équivalent au BAC
  • Le BEPECASER est accessible sous conditions de diplôme (brevet, CAP ou BEP). Le titre pro ESCR est accessible sans diplôme ni qualifications
  • Le contenu de la formation au titre ESCR est segmenté en deux modules, CCP1 et CCP2. La formation BEPECASER comprenait différents modules d’admissibilité et d’admission

Le titre pro ESCR constitue la principale voie d’accès pour enseigner la conduite à des apprenants conducteurs. Toutefois, les titulaires du BEPECASER exerçant une activité de moniteur d’auto-école peuvent obtenir leur examen au titre professionnel ESCR sans suivre la totalité de la formation via la VAE.

Après la formation de moniteur d’auto-école : que faire ?

Panneau toit auto-école

Vous voilà diplômé ? Bravo ! L’examen à la formation d’enseignant à la conduite et à la sécurité routière (Titre professionnel ESCR) est la première étape avant d’obtenir le précieux sésame à l’exercice de votre profession : l’autorisation de la préfecture à enseigner la conduite.

Cette autorisation est délivrée sous quelques conditions : avoir le titre pro ESCR, le permis B, être âgé au moins de 20 ans, sans casier judiciaire, être reconnu apte à l’enseignement par un médecin agréé par l’Etat.

Une fois toutes les critères remplis, plusieurs voies d’enseignement s’offrent à vous en tant que moniteur de la conduite et de la sécurité routière :

  1. Rejoindre une auto-école en tant que salarié, qui constitue la voie classique pour débuter son activité de moniteur d’auto-école. Vous bénéficiez de l’encadrement de votre employeur, tout en étant soumis à des contraintes multiples (mode d’enseignement, horaires, salaire) ;
  2. Devenir moniteur d’auto-école indépendant. Ce choix de vie comporte de multiples atouts et vous permet d’acquérir plus de liberté et une expérience en toute souplesse. Vous appliquez vos propres méthodes d’enseignement, choisissez vos horaires et votre planning. Le recours à une auto-école en ligne est une solution pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Une auto-école en ligne comme Le Permis Libre vous donne les ailes nécessaires pour sauter le pas vers l’indépendance !
  3. Suivre la formation BAFM (Brevet d’Aptitude à la Formation de Moniteurs), pour à votre tour, former des moniteurs d’auto-école.

Quels sont les avantages du métier d’enseignant indépendant ?

Que vous soyez gérant d’une auto-école, moniteur salarié ou fraîchement diplômé du Titre Pro-CCP ECSR, il est toujours possible de devenir moniteur indépendant. Ce statut vous offre une grande liberté, et la possibilité de choisir la structure avec laquelle vous souhaitez travailler, qu’il s’agisse d’une auto-école traditionnelle ou d’une auto-école en ligne comme Lepermislibre. Découvrez les avantages qui poussent de plus en plus de moniteurs auto-école à faire le choix d’enseigner à leur propre compte.

SOMMAIRE

Augmentez vos revenus par rapport au salaire d’un moniteur auto-école

Selon le site Salairemoyen.com, le salaire d’un moniteur d’auto-école salarié est en moyenne de 1520€ brut par mois pour 35 heures par semaine, soit 12,85€ brut de l’heure. Une rémunération qui peut varier en fonction de votre statut, de votre ancienneté, de la structure et de la ville dans laquelle vous exercerez.

En optant pour le statut de moniteur indépendant, vous pourrez augmenter vos revenus, puisque votre rémunération sera calculée à l’heure, sur une base tarifaire bien plus intéressante (entre 25€ et 29€ HT de l’heure en fonction de la zone géographique). 

Bien que ce salaire soit plus avantageux, vous devrez toutefois prendre en considération les frais liés au statut de moniteur indépendant, qui ne seront de fait pas pris en charge par l’auto-école, à savoir :

Par ailleurs, tout comme un salarié doit s’acquitter de charges sociales, prélevées sur son salaire chaque mois, vous devrez payer des cotisations sociales à l’Urssaf. Il faut prévoir de leur reverser 22,2 % de votre chiffre d’affaires. Le règlement peut être mensuel, trimestriel ou annuel, selon vos préférences.

Sachez aussi que vous pouvez bénéficier d’une réduction de ces charges au début de votre activité, grâce au dispositif de l’ACRE (vous commencerez ainsi à seulement 11% de charges la première année).

Il n’empêche que tout compte fait, vous pouvez vous dégager une rémunération bien supérieure au salaire de base d’un moniteur auto-école en exerçant en tant qu’indépendant. 

De plus, chez Lepermislibre, nous disposons de nombreux partenaires avec des offres attractives et exclusives destinées aux enseignants indépendants partenaires, afin de vous aider dans le développement de votre activité !

Appliquez la pédagogique qui vous convient

Quel que soit leur statut ou leur ancienneté dans le métier, les moniteurs d’auto-école ont tous en commun un sens aigu du contact humain et la passion d’enseigner la conduite à leurs élèves.

Mais cet amour du métier est souvent contrarié par les méthodes pédagogiques imposées par la structure qui vous emploie. Il est vrai que chaque auto-école applique sa propre méthode d’apprentissage, et si vous êtes salarié, vous devrez l’appliquer pour former chacun de vos élèves, même si elle ne vous convient pas.

Le statut d’enseignant de la conduite indépendant peut vous libérer de cette contrainte, en vous permettant d’enseigner à vos élèves selon votre propre pédagogie, bien que vous devrez toujours appliquer le REMC bien entendu. Cependant, vous pourrez choisir votre (ou vos) méthode(s) d’enseignement, en vous appuyant sur les outils de votre choix, afin de transmettre ces compétences à vos élèves selon la méthode qui vous semble la plus adaptée.

Vous pourrez ainsi vous adapter complètement au profil de vos élèves, et leur proposer un enseignement personnalisé et innovant, en adéquation avec leurs besoins et leur ressenti. De quoi instaurer d’excellentes relations enseignant-élève et dispenser vos cours dans un climat serein !

réservation leçons moniteurs indépendants
Réservation des leçons de conduite en ligne par les candidats Lepermislibre

Les avantages d’enseigner où et quand vous voulez 

Choisissez vos horaires

Tout salarié, quel que soit le secteur concerné, doit faire face à cette réalité : travailler pour un patron implique de se soumettre à un planning défini en fonction des besoins de l’entreprise uniquement. De nombreux salariés en auto-école sont donc obligés de respecter des horaires de conduite qui ne cadrent pas forcément avec leurs contraintes personnelles et leur vie de famille.

Choisir d’enseigner à votre propre compte, c’est aussi faire le choix de la liberté concernant votre planning, et donc un excellent moyen de concilier votre vie personnelle et professionnelle. En devenant moniteur indépendant vous pourrez gérer intégralement votre emploi du temps, les jours et les horaires auxquels vous souhaitez travailler, vos jours de congés, etc.

Travaillez à temps plein ou temps partiel

Vous l’aurez compris, le statut de moniteur indépendant vous permet de choisir le nombre d’heures de cours que vous souhaitez donner chaque mois. Vous pourrez ainsi choisir d’enseigner à mi-temps, en trois quart-temps ou à temps plein, de faire quelques heures supplémentaires lorsque vous aurez besoin de gagner un peu plus d’argent, mais aussi d’exercer ou non en soirée ou le week-end.

Cette flexibilité au niveau des horaires est particulièrement intéressante si vous exercez une autre activité en parallèle, ou si vous souhaitez aménager votre emploi du temps en fonction de vos enfants par exemple. Rien n’est figé puisqu’en tant qu’indépendant, vous pouvez tout à fait changer votre planning d’une semaine ou d’un mois à l’autre, en fonction de vos contraintes et de vos besoins.

Choisissez votre secteur d’activité

Être moniteur salarié implique des contraintes géographiques liées à l’auto-école. L’apprentissage de la conduite se fait souvent dans un périmètre défini par l’employeur, qu’il s’agisse de villes, de routes de campagne, de voies rapides, etc. L’auto-école dispose généralement de plusieurs parcours « types » qui vous sont imposés en fonction des notions à inculquer aux élèves et des progrès. 

En choisissant le statut d’enseignant indépendant, vous n’aurez plus d’itinéraires prédéfinis à suivre et serez totalement libre de déterminer vos propres parcours, dans la ou les ville(s) qui vous conviennent, à proximité de chez vous ou partout en France. Vous pourrez également définir les points de rendez-vous avec vos élèves pour le départ des leçons, et les apprentissages que vous aurez prévus pour eux sur la journée.

Être enseignant indépendant partenaire Lepermislibre : les avantages

En devenant enseignant partenaire Lepermislibre, vous serez votre propre patron et bénéficierez à ce titre de tous les avantages cités ci-dessus, agrémentés des quelques « petits plus » offerts par notre auto-école agréée.

Une mise en relation enseignant-élève simplifiée

Notre auto-école en ligne Lepermislibre met en relation les candidats au permis de conduire et les moniteurs d’auto-école indépendants. Une fois inscrits sur notre plateforme, les candidats libres peuvent consulter votre planning et réserver les leçons qui leur conviennent, au point de départ que vous aurez préalablement déterminé. Vous serez ensuite rémunéré de manière hebdomadaire ou mensuelle, pour chaque heure de conduite réalisée.

Encore plus de flexibilité sur vos horaires et vos déplacements

Nous vous donnons la possibilité de bénéficier d’encore plus de flexibilité au niveau de votre planning, puisque chez Lepermislibre, l’enseignement de la conduite s’effectue tout au long d’une large plage horaire qui s’étend de 7 heures du matin à 22 heures, du lundi au dimanche inclus.

Et pour vous faire gagner encore plus de temps, nous vous permettons d’optimiser vos déplacements quotidiens en mettant à votre disposition plus de 800 points de rendez-vous, répartis sur toute la France.

De multiples outils pédagogiques mis à votre disposition

Nous mettons à votre disposition de nombreux moyens pédagogiques et outils digitaux innovants qui faciliteront aussi bien la gestion administrative de vos candidats, que leur enseignement (suivi de l’évolution de chaque élève en ligne, accès facilité à son livret d’apprentissage, possibilité d’accompagner vos élèves le jour de leur examen pratique via votre propre véhicule d’auto-école, etc).

Nous pouvons également vous mettre en contact avec nos partenaires pour faciliter vos démarches et bénéficier d’offres privilégiées, pour l’acquisition de votre voiture auto-école, vos contrats d’assurance et de RC Pro, etc… 

Un service enseignant constamment à votre écoute

Nous ne vous laissons jamais seul face à vos questions ou pour réaliser vos démarches puisqu’une équipe spécialement dédiée aux enseignants reste en permanence à votre écoute pour vous accompagner ou vous guider si besoin. Vous pouvez nous joindre à l’adresse suivante : enseignant@lepermislibre.fr.

Une rémunération attractive

Nous vous proposons une rémunération particulièrement attractive, puisqu’un enseignant partenaire de notre réseau gagne environ 30 à 40% de plus que ceux qui enseignent dans une auto-école classique.

Notre structure rémunère ses partenaires en moyenne 25€ de l’heure (jusqu’à 29€ HT selon la zone géographique), ce qui correspond à un taux horaire de 30 euros TTC si vous êtes assujetti à la TVA.

À titre d’exemple, cela représente :

  • pour 35 heures/semaine : 2408 € par mois (toutes charges déduites) si vous ne bénéficiez pas de l’ACCRE, ou 2626 € si vous en bénéficiez
  • pour 20 heures/semaine : 986 € par mois (toutes charges déduites) si vous ne bénéficiez pas de l’ACCRE, et 1316 € si vous en bénéficiez

Vous pouvez réaliser votre propre simulation de salaire en fonction du nombre d’heures de travail que vous envisagez, en vous rendant sur la page enseignants de notre site.

Si pour vous aussi, devenir moniteur indépendant présente bien plus d’avantages que d’inconvénients, inscrivez-vous pour prendre contact avec nous et devenir moniteur partenaire Lepermislibre ! Bien entendu, vous pouvez diversifier vos collaborations et travailler avec plusieurs écoles de conduite, n’hésitez donc pas à faire appel à nous, que vous soyez déjà installé en tant qu’indépendant ou non.