Comment réussir un démarrage en côte ?

Qui n’a jamais stressé lors de son premier démarrage en côte ? Ou même lors des suivants ? Cette manœuvre parfois demandée le jour de l’examen du permis de conduire peut être source d’angoisse. Pourtant, en appliquant la bonne méthode et avec un peu d’entraînement, faire un démarrage en côte n’est pas si difficile.

Comment faire un démarrage en côte.
Avec de l’entraînement, faire un démarrage en côte n’est pas si difficile

Selon les situations, deux techniques pour faire un démarrage en côte

Démarrer une voiture est un chose. Démarrer en côte en est une autre ! Pour effectuer un démarrage en côte en voiture, il faut d’abord décider quelle technique utiliser, en fonction de la pente. Il existe deux techniques différentes, l’une avec frein à main et l’autre sans.

Comment faire un démarrage en côte en pente raide ?

Voici comment faire un démarrage en côte avec une technique particulièrement pratique dans les pentes raides : la technique du frein à main.

  1. Lorsqu’on est à l’arrêt en pente raide, on enclenche le frein à main en tirant sur le manche, sans forcer et sans appuyer sur le bouton, jusqu’à son blocage.
  2. Toujours à l’arrêt, On débraye puis on enclenche la première vitesse.
  3. On relâche la pédale d’embrayage jusqu’à ce que l’avant du véhicule commence à se soulever légèrement. On est à ce moment en point de patinage et on maintient cette position.
  4. Lorsqu’on est prêt à avancer et finaliser le démarrage en côte, on ajoute de l’accélération pour donner de la puissance au moteur, puis on retire le frein à main. Pour cela, on tire le manche légèrement vers le haut, on appuie sur le bouton, puis on descend le manche entièrement en maintenant le bouton appuyé.
  5. On maintient le point de patinage pendant 3 à 4 secondes environ jusqu’à ce que le véhicule soit bien lancé, puis on lâche l’embrayage.

Et voilà comment faire un démarrage en côte au frein à main. Suivez ces conseils et tout ira bien ! De plus, faire un démarrage en côte à l’aide du frein à main permet de prolonger la durée de vie de l’embrayage car vous embrayerez avec plus de souplesse et de maîtrise.

Comment faire un démarrage en côte en pente douce sans le frein à main ?

Voici la technique pour faire un démarrage en côte lorsque la pente est assez douce et que vous vous sentez assez à l’aise pour ne pas utiliser le frein à main.

  1. En conservant le pied sur la pédale de frein, on débraye puis on enclenche la première vitesse.
  2. On relâche la pédale d’embrayage jusqu’à ce qu’une vibration du moteur se fasse entendre. Il s’agit donc du point de patinage. Ensuite, on lâche le frein. A ce moment, le véhicule doit être en équilibre et ne doit donc ni avancer, ni reculer.
  3. On ajoute de l’accélération pour donner de la puissance et lancer le véhicule, en gardant le point de patinage 3 à 4 secondes. Puis on relâche l’embrayage et on continue à accélérer pour avancer.

Si vous avez peur de caler, de partir en arrière et de heurter le véhicule derrière vous, gardez en tête que le frein à main est juste à votre droite ! De plus, n’oubliez pas que vous pouvez réserver des leçons avec un enseignant Lepermislibre pour travailler vos démarrages en côte, que ce soit pour préparer votre examen du permis de conduire ou simplement reprendre confiance en vous. Dans tous les cas, nos enseignants diplômés Lepermislibre seront là pour vous aider.

Comment réussir un démarrage en côte : bonus pratique

En complément des techniques de démarrage en côte présentées ci-dessus, découvrez comment réussir un démarrage en côte à coup sûr grâce à ces astuces.

Ne pas avoir peur de “pousser” le moteur lors du démarrage en côte

En côte, la voiture aura besoin de plus de puissance que sur terrain plat pour avancer, surtout si vous avez une voiture essence. C’est pourquoi lors d’un démarrage en côte, vous ne devez pas hésiter à bien appuyer sur la pédale d’accélérateur avant de quitter le point de patinage. Ce n’est pas grave si le moteur rugit un peu. Mieux vaut être bruyant que dangereux !

Rester souple sur l’embrayage pour maîtriser le démarrage en côte

La vibration au moment où vous êtes au point de patinage dépendra de la pente. Plus la pente sera importante, plus la vibration devra l’être pour conserver le véhicule immobile. Le point d’équilibre dépend donc de la pente. C’est pourquoi il faut garder une cheville souple sur la pédale d’embrayage, pour pouvoir adapter rapidement sa position et trouver le point d’équilibre de la voiture.

Voici donc comment réussir vos démarrages en côte, il ne vous reste plus qu’à mettre nos astuces en pratique. Découvrez toutes nos astuces pour réussir vos manœuvres du permis de conduire : la marche arrière, les stationnements

Marche arrière en voiture et demi tour : comment faire ?

La marche arrière en voiture et le demi tour font partie des manoeuvres évaluées lors du permis de conduire. N’hésitez donc pas à suivre ce guide pour vous aider à faire une marche arrière en ligne droite et faire demi tour en voiture !

Comment faire une marche arrière en ligne droite en voiture

Enclencher la marche arrière en voiture

Pour enclencher la marche arrière en voiture, il faut enfoncer la pédale d’embrayage et placer le levier de boîte de vitesse sur la position marche arrière. Le mouvement de transmission aux roues tourne ainsi en sens inverse, ce qui permet au véhicule de pouvoir reculer.

Gérer sa direction pendant la marche arrière en voiture

Pour faire une marche arrière en voiture, il faut conserver une allure très faible, en utilisant le point de patinage. Cela permettra un arrêt immédiat en cas de danger soudain, ou de risque de collision.

Lorsqu’on est en train de faire une marche arrière en voiture, il faut se retourner pour visualiser sa direction et se diriger. Le regard se porte là où on veut placer le véhicule. La vision par les rétroviseurs ne sert qu’à évaluer les distances, le champ visuel dans les rétroviseurs étant trop faible pour reculer “aux rétroviseurs”. Tout au long du déplacement, il faut renouveler souvent les coups d’oeil sur l’environnement et anticiper les actions des autres usagers.

Pour se diriger pendant une marche arrière en voiture, il faut tourner le volant dans le sens où on veut déplacer le véhicule, en indiquant avec le clignotant bien sûr. Pour faire une marche arrière en ligne droite, il suffira simplement d’ajuster très légèrement la trajectoire si besoin.

Comment faire un demi tour en voiture

Vérifications avant de faire demi tour en voiture

Afin de faire un demi tour en voiture, on doit se situer dans un endroit assez calme vis à vis du trafic. Il faut aussi toujours s’assurer qu’il n’y ait pas de ligne continue au sol, auquel cas il est interdit de faire demi tour en voiture.

Faire une marche arrière en voiture et faire un demi tour en voiture
Faire une marche arrière en voiture et faire un demi tour nécessitent d’allier manoeuvres et vigilance continue.

Etapes à suivre pour faire demi tour en voiture

Pour faire un demi tour en voiture, il faut toujours effectuer un nombre impair d’opérations : une, trois, cinq et ainsi de suite.

  • Après avoir clignoté à gauche, avancez en point de patinage et en tournant votre volant à fond à gauche. Stoppez le véhicule près du trottoir, sans le heurter.
  • Clignotez ensuite à droite et effectuez une marche arrière, en tournant vos roues à fond à droite et en regardant derrière. Stoppez à nouveau le véhicule près du trottoir, sans le heurter.
  • Répétez ces opérations jusqu’à pouvoir faire repartir le véhicule en sens inverse.

Pendant que vous êtes en train de faire demi tour en voiture, il est important de surveiller sans cesse les alentours, pour s’assurer qu’aucun véhicule n’arrive de gauche ou de droite. Si c’est le cas, vous devez favoriser leur passage.

Faire un demi tour ou une marche arrière en voiture vous sera également utile pour certaines manoeuvres de stationnement, découvrez nos astuces à ce sujet.

Comment se garer en créneau, en épi et en bataille ?

Savoir comment se garer n’est pas toujours chose aisée. Pourtant il existe des repères simples pour tous les types de stationnement. Avant de vous lancer, découvrez nos astuces pour savoir comment faire un créneau, ou vous garer en bataille et en épi facilement.

Comment se garer en toute sécurité

Contrôler les alentours

Pour savoir comment se garer, il faut d’abord savoir prévenir les autres usagers et assurer la sécurité autour de son véhicule. Quelle que soit la manoeuvre, il faut sans cesse observer tour à tour sa direction et son environnement.

Avant de commencer la manoeuvre, on laisse passer tous les usagers aux alentours, ou on attend un signe de leur part indiquant qu’ils nous laissent effectuer le stationnement.

Puis pendant toute la manoeuvre, il faut rester vigilant sur tout ce qui nous entoure. Pour cela, on effectue des contrôles visuels réguliers grâce aux rétroviseurs et on indique ses mouvements grâce aux clignotants.

Maîtriser sa vitesse

Peu importe comment vous vous garez, en créneau, en épi ou en bataille, la manoeuvre doit s’effectuer au point de patinage, à allure réduite. Cela permet de bien maîtriser son véhicule et d’affiner sa position, pour réussir son créneau, son stationnement en épi ou en bataille.

Respecter le sens de la circulation

Il est interdit de stationner en contre sens de la circulation. Certaines manoeuvres sont donc à réserver aux rues en sens unique. Par exemple, on ne pourra faire un créneau gauche ou se garer en bataille arrière gauche que dans une rue à sens unique.

Comment se garer en épi

Le stationnement en épi à 45° peut s’effectuer en marche avant ou en marche arrière. Pour savoir comment se garer en épi, il faut donc suivre les marquages au sol, pour suivre le sens de l’épi. Si l’entrée est orientée vers l’avant, on rentre en marche avant. Si l’entrée est orientée vers l’arrière, on rentre en marche arrière.

Stationnement en épi arrière droit

Voici comment se garer en épi arrière droit :

  1. On commence par s’arrêter à environ un mètre de largeur du véhicule garé sur le côté, en le dépassant très légèrement.
  2. Après s’être assuré de ne gêner aucun usager, on recule au point de patinage.
  3. Quand on se trouve visuellement entre le début du véhicule stationné et le milieu de celui-ci, on tourne son volant à droite, tout en conservant la marche arrière en point de patinage.
  4. On s’informe très régulièrement sur les autres usagers en utilisant la vision directe et les rétroviseurs latéraux pour s’assurer de notre trajectoire.
  5. Lorsque le véhicule est parallèle à la place et aux autres usagers stationnés, on redresse son volant. Si toutefois, on est trop serré d’un côté ou de l’autre, on peut re-avancer  pour corriger sa trajectoire.
  6. Le stationnement terminé, ne pas oublier de mettre le frein à main avant de quitter son véhicule.

Stationnement en épi arrière gauche

Pour savoir comment se garer en épi arrière gauche, il suffit de suivre les mêmes étapes que pour l’épi arrière droit. On note seulement une différence à l’étape 3 : quand le coin arrière gauche de sa voiture est au niveau de la fin du véhicule stationné, on tourne le volant à fond à gauche.

Stationnement en épi arrière
Comment se garer en épi avant à droite ou à gauche : s’aider des bons repères pour un stationnement réussi.

Stationnement en épi avant droit ou gauche

Voici comment se garer en épi avant :

  1. On doit d’abord s’écarter du véhicule stationné. On avance en emmenant l’avant de la voiture au plus loin possible en largeur de la place, pour que l’arrière de la voiture ne risque pas d’accrocher celle stationnée.
  2. Ensuite, on tourne le volant dans la direction où l’on veut aller, pour positionner le véhicule parallèle à la place.
  3. On peut répéter plusieurs fois cette opération si besoin, en reculant entre deux pour corriger sa trajectoire.

Dans chaque cas, on peut une fois à l’arrêt dans la place, ouvrir sa portière avec précaution pour s’assurer de son placement.

Stationnement en épi avant
Comment se garer en épi avant à droite ou à gauche : s’aider des bons repères pour un stationnement réussi.

Comment se garer en bataille

Stationnement en bataille : étapes à suivre

Stationnement en bataille arrière
Comment se garer en bataille en marche arrière : s’aider des bons repères pour un stationnement réussi.

Pour savoir comment se garer en bataille, il suffit de suivre les mêmes étapes que pour le stationnement en épi.

Stationnement en marche arrière ou en marche avant

Dans une rue à double sens, le stationnement en bataille se fait essentiellement en marche arrière si effectué sur la droite et en marche avant si effectué sur la gauche. L’important est de ne pas se retrouver en contre sens de la circulation.

Dans une rue à sens unique, on a le choix entre marche arrière et marche avant.

Le fait d’être garé en marche avant peut permettre un accès aisé au coffre pour charger ou décharger la voiture. En revanche, cela rend la sortie en marche arrière plus dangereuse, car souvent on manque de visibilité sur les véhicules arrivant de gauche et de droite.

Comment faire un créneau

Comme un “créneau horaire”, c’est-à-dire le temps entre deux heures, le stationnement en créneau consiste à se ranger entre deux voitures ou obstacles, en marche arrière.

Stationnement en créneau droit

Voici comment se garer en créneau droit :

  1. On s’arrête à 50 cm environ en largeur du véhicule stationné et à sa hauteur (rétroviseur de sa voiture au niveau du rétroviseur de la voiture déjà stationnée).
  2. On s’assure de ne gêner personne et on recule doucement au point de patinage.
  3. Lorsqu’on voit l’arrière du véhicule stationné au niveau du siège passager avant droit, on tourne son volant à droite. On recule en regardant le véhicule stationné derrière. Lorsqu’on ne voit plus celui-ci à droite, on le cherche par le côté gauche toujours en vision directe.
  4. Lorsque le coin arrière gauche de sa voiture se trouve dans le prolongement du véhicule stationné derrière ou au niveau de la ligne au sol, on change le sens des roues.
  5. Lorsqu’on est parallèle au trottoir, on s’arrête et en marche avant on remet les roues droites.

On peut bien entendu, reculer et avancer autant de fois qu’on le souhaite pour réussir son stationnement.

Stationnement en créneau gauche

Voici comment se garer en créneau gauche :

  1. On s’arrête à 50 cm environ en largeur du véhicule stationné et à sa hauteur (rétroviseur de sa voiture au niveau du rétroviseur de la voiture déjà stationnée).
  2. On s’assure de ne gêner personne et on recule doucement au point de patinage.
  3. Lorsque notre arrière a dépassé l’arrière du véhicule stationné on tourne son volant à gauche.
  4. On regarde alors le véhicule stationné derrière. Quand notre coin arrière droit est au niveau du coin arrière droit du véhicule stationné derrière, on change le sens des roues.
  5. Lorsqu’on est parallèle au trottoir, on avance pour redresser ses roues.

On peut effectuer autant de marche avant et marche arrière qu’on le souhaite.

Comment se garer en créneau
Comment se garer en créneau droit ou gauche : s’aider des bons repères pour un stationnement réussi.

Pour compléter nos astuces pratiques, découvrez tout ce que vous devez savoir sur les règles de stationnement et révisez le code de la route avec l’auto-école en ligne Lepermislibre !