Combien d’heures de conduite sont obligatoires pour passer le permis ?

Les cours de conduite pour le permis sont nécessaires pour se préparer à l’examen et apprendre à circuler en toute sécurité. Le nombre d’heures de conduite obligatoire dépend cependant de la formation que vous choisissez et de votre situation. Découvrez combien de leçons de conduite vous devrez réaliser pour passer le permis.

Les 20 heures de conduite : obligatoires ou non ?

20h de conduite obligatoires en auto-école

D’après la loi, la formation pratique au permis B dans un établissement d’enseignement de la conduite doit comporter 20h de conduite, minimum obligatoire, dont au moins 15h réalisées sur les voies de circulation routière. Vous pouvez retrouver cette mention dans l’Arrêté du 22 décembre 2009. Cette règle est valable peu importe la formation que vous choisissez : conduite accompagnée, conduite supervisée ou formation classique.

Cela dit, si vous n’avez jamais conduit de voiture, vous aurez surement besoin de plus de 20h de conduite : la moyenne nationale est à 30-35h de conduite pour un candidat débutant. 

Cas exceptionnels

Les seuls cas où les candidats au permis ne sont pas soumis aux vingt heures de conduite obligatoires en auto-école sont les suivants :

  • si vous êtes titulaire d’un permis étranger et que vous devez le repasser en France
  • si vous devez repasser votre permis suite à une infraction (annulation du permis par exemple)

Vous n’aurez sans doute besoin que de quelques leçons pour vous préparer à l’examen.

Heures de conduite sans minimum obligatoire en candidat libre

Il est possible de se présenter à l’examen du permis en candidat libre, auquel cas la loi n’impose pas de minimum d’heures de conduite obligatoire. Les compétences évaluées lors de l’examen restent les mêmes bien sûr : maîtriser votre véhicule, respecter les règles de circulation, ne pas commettre de fautes éliminatoires etc… 

Le ministère de l’Intérieur fixe tout de même des conditions à respecter pour se préparer au permis en candidat libre : 

  • l’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans, sans avoir subi d’annulation ou d’invalidation de son permis
  • le véhicule doit être aménagé pour l’apprentissage de la conduite (double commande, rétroviseurs supplémentaires côté passager…) et assuré
  • le candidat doit être âgé de 16 ans minimum et posséder un livret d’apprentissage en version papier ou numérique
Pas de minimum d'heures de conduite obligatoire pour passer le permis en candidat libre.
Pour une formation sur mesure, vous pouvez passer le permis en candidat libre, sans minimum d’heures de conduite obligatoires.

Pour vous former en candidat libre en respectant ces règles , des auto-écoles en ligne comme Lepermislibre proposent des leçons de conduite avec des enseignants diplômés et indépendants, qui possèdent leur voiture double commande. Vous réservez vos heures de conduite en ligne, sans minimum obligatoire. Un livret d’apprentissage numérique vous est également fourni et votre enseignant peut vous accompagner à l’examen.

Cette formule vous laisse donc une totale liberté : à vous de choisir combien de leçons de conduite effectuer pour passer le permis, combien d’heures de conduite refaire après une annulation, etc… 

Permis en boîte automatique : combien d’heures obligatoires ?

Moins d’heures de conduite obligatoires en automatique

La formation pour passer le permis sur voiture à embrayage automatique (permis BEA) est plus rapide que sur boîte manuelle. Au lieux des 20h de conduite obligatoires, 13h seulement sont demandées avant la présentation à l’examen. Comme il y a moins de commandes mécaniques à gérer, le candidat peut se focaliser sur le respect du code de la route et des règles de circulation, et progresser plus rapidement.

Ce permis est d’ailleurs de plus en plus demandé par souci d’économie également : la formation étant moins longue, elle coûte généralement moins cher. 

Vous pouvez passer ce type de permis en auto-école traditionnelle, mais également en candidat libre, avec Lepermislibre par exemple.

Convertir son permis en boîte manuelle

Après avoir passé le permis en boîte automatique, il est possible de le convertir en permis B traditionnel pour pouvoir conduire une voiture à boîte manuelle. Il faut suivre pour cela une formation de 7 heures en auto-école. Depuis 2019, le délai pour pouvoir s’inscrire à cette formation a été réduit à 3 mois après l’obtention du permis en boîte automatique, contre 6 mois auparavant.

Dans tous les cas, si vous souhaitez passer votre permis, nous vous conseillons de ne pas vous fier uniquement aux heures de conduite obligatoires pour vous planifier votre formation. Peu importe de combien de leçons vous aurez besoin pour passer votre permis, l’important est d’aller à votre rythme et de vous présenter à l’examen en confiance. C’est une des clés pour réussir son permis !

Examen du permis de conduire

Découvrez tous nos conseils pour vous préparer à passer l’examen du permis B. Avec notre auto-école, vous organisez votre formation au permis en ligne et vous êtes accompagné pour toutes vos démarches.

L’inscription au permis de conduire

Inscription au permis de conduire en ligne

Vous êtes prêt à vous lancer dans l’aventure de la conduite ? Bonne nouvelle, vous pouvez maintenant réaliser votre inscription au permis de conduire en ligne, sur le site d’État de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Plus simple et plus rapide, Lepermislibre vous guide pour faire votre demande de permis de conduire.

Les documents pour l’inscription au permis catégorie B ont également été simplifiés : l’ASSR n’est plus demandé par exemple. On vous demandera des documents standards, comme une pièce d’identité, un justificatif de domicile, etc…

Cette inscription vous permettra ensuite de passer l’examen du code si vous n’avez pas encore le code de la route, pour ensuite solliciter le passage de l’épreuve du permis.

Examens médicaux du permis de conduire

La visite médicale du permis B et les tests psychotechniques sont des examens médicaux parfois demandée pour passer l’examen du permis de conduire, ou en fin de durée de validité du permis, pour le renouveler. Nous vous expliquons en quoi ils consistent, qui est concerné et comment prendre rendez-vous pour un contrôle médical avec un médecin agréé.

Modalités d’inscription au permis de conduire

L’âge légal pour passer le permis de conduire dépend de la formation que vous choisissez : conduite accompagnée, supervisée, formation classique… Avec Lepermislibre, vous êtes candidat libre au permis de conduire. L’âge pour le permis est donc de 16 ans minimum pour l’apprentissage de la conduite et 18 ans pour le passage de l’examen pratique du permis de conduire.

inscription au permis de conduire en ligne
L’inscription au permis de conduire en ligne, une démarche simple et rapide !

Le permis de conduire en candidat libre

Lepermislibre propose une alternative aux auto-écoles traditionnelles pour passer le permis de conduire : passer l’épreuve du permis en candidat libre. Vous pouvez réviser le code en ligne et passer le code à la Poste. Vous pouvez également apprendre à conduire une voiture avec un moniteur auto-école indépendant, partenaire de notre école de conduite. Pendant vos cours de conduite, le moniteur vous prépare aux exigences de l’épreuve du permis de conduire. Il remplit votre livret d’apprentissage en ligne à la fin de chaque leçon de conduite, et vous fait réaliser un examen blanc avant le jour J.

Vous passez ensuite le permis auprès d’un inspecteur agréé par la préfecture, avec votre enseignant comme accompagnateur et sur sa voiture double commande.

Les avantages de cette formule sont nombreux, comme en témoignent les avis des candidats libres. Devant son succès, des mesures ont été prises par l’Etat, comme la réduction des délais du permis en candidat libre. Vous obtenez une convocation à l’examen de conduite dans le centre d’examen de votre région, sous environ 2 à 3 mois pour un premier passage.

L’épreuve pratique du permis de conduire

Déroulement de l’examen du permis et notation

Savoir comment se passe l’examen du permis de conduire permet de mieux s’y préparer et de mettre toutes les chances de son côté pour le réussir ! Les notions à maîtriser sont notées sur la grille d’évaluation du permis de conduire. Vous devez obtenir au moins 20 points et ne pas commettre de faute éliminatoire pour valider l’examen (refus de priorité à droite, non respect de la limitation de vitesse, d’un feu rouge etc…).

Pendant le déroulement de l’épreuve, vous devrez effectuer 2 manoeuvres : stationnement en bataille, en épis, marche arrière en ligne droite le long du trottoir… la manoeuvre la plus connue restant bien sur le créneau !

Questions de l’examen : vérifications intérieures, extérieures et premiers secours

Le jour de l’examen du permis, une partie de l’épreuve consiste à répondre aux questions de l’examinateur. Depuis janvier 2018, ces questions ont été modifiées et portent sur les vérifications extérieures ou intérieures, sur la sécurité routière et sur les premiers secours. L’inspecteur peut vous demander par exemple d’allumer vos feux de croisement, votre clignotant, etc…

Résultat du permis de conduire

Vous pouvez consulter votre résultat de permis de conduire en ligne, sur le site de la sécurité routière, sous 48h après le passage de votre examen, en téléchargeant votre certificat d’examen. Si vous avez une mention favorable, félicitations, vous avez obtenu votre permis ! Vous serez alors en permis probatoire pendant 2 à 3 ans et vous devrez respecter les règles du code de la route des jeunes conducteurs.

La grille d'évaluation du permis de conduire.
La grille d’évaluation du permis de conduire, téléchargeable en ligne après l’épreuve.

Repasser son permis de conduire

Échec à l’examen du permis

Malheureusement, l’examen du permis de conduire n’est pas une épreuve facile. Si comme de nombreux candidats, vous devez repasser le permis de conduire après un échec, vous pouvez faire appel à nous. Aucun frais supplémentaires ne sont appliqués, ni pour le transfert de dossier, ni pour le passage de l’examen.

Repasser son permis après une annulation

L’annulation du permis de conduire est une sanction prononcée par un juge après une grave infraction au code de la route. Si vous êtes dans ce cas, vous devez repasser le permis pour être autorisé à conduire à nouveau. Notre auto-école vous propose des heures de conduite à l’unité, mais aussi par pack de 5h, 10h… ce qui vous permettra de repasser votre permis à moindre coût !

Prix du permis de conduire et financements

Le prix du permis de conduire est d’en moyenne 1155€, d’après l’enquête réalisée par UFC que choisir en septembre 2016. Un budget conséquent pour accéder à l’indépendance ! Notre formule permis en ligne vous permet de passer le permis de conduire moins cher, tout en bénéficiant d’une formation réglementaire et de qualité avec des enseignants diplômés.

L’examen du permis de conduire est gratuit avec Lepermislibre. Vous ne réglez que les heures passées avec votre enseignant le jour de l’examen pour qu’il vous accompagne. Nous ne facturons aucun frais de dossier non plus. Autre avantage : il n’est pas exigé d’effectuer 20h de conduite minimum en candidat libre. Vous pouvez donc vous présenter à l’examen dès que vous vous sentez prêt avec notre auto-école en ligne.

Sachez qu’il existe également des aides pour réduire le coût du permis, comme le financement CPF du permis B par exemple, ou l’aide de l’Etat de 500€ pour les apprentis. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez bénéficier de l’un de ces financements.

Grille d’évaluation du permis de conduire et points de l’examen

La grille d’évaluation du permis, appelée CEPC (Certificat d’Examen du Permis de Conduire), détaille les compétences évaluées le jour de l’examen du permis de conduire et les points obtenus par le candidat. Découvrez quelles sont ces compétences et combien de points sont nécessaires pour obtenir son permis de conduire.

La grille d'évaluation du permis de conduire.
La grille d’évaluation du permis détaille les points sur lesquels vous serez noté lors de l’examen pratique.

La grille d’évaluation du permis : 4 compétences clés à maîtriser

Evaluation de votre connaissance du véhicule

Lors de l’examen du permis de conduire, de nombreux points sont attribués sur des connaissances théoriques, indépendantes de votre conduite ce jour. Vous êtes ainsi évalué sur :

  • l’installation en voiture (sur 2 points) : dès le début de l’épreuve, vous devez effectuer les réglages nécessaires (rétroviseurs, siège…) pour avoir la bonne position au volant et conduire dans de bonnes conditions.
  • les vérifications intérieures et extérieures (sur 3 points) : pendant l’épreuve, l’examinateur vous pose 3 questions pour tester votre connaissance du véhicule et des premiers secours.
  • la connaissance des commandes de la voiture (sur 3 points) : l’examinateur vérifie au cours de l’épreuve que vous savez utiliser les différents éléments mécaniques de la voiture, comme les clignotants, les essuies glaces etc…

Appréhender la route : les critères de la fiche d’évaluation

Pour gagner des points sur cette deuxième compétence, vous devez connaître le code de la route sur le bout des doigts et analyser rapidement les éléments autour de vous pour adapter votre conduite en fonction. Les critères de la grille d’évaluation du permis sont les suivants :

  • la prise d’information (sur 3 points) : l’inspecteur vérifie que vous balayez la route du regard pour repérer panneaux, marquages au sol, feux de signalisation etc… et que vous effectuez les contrôles visuels obligatoires, notamment grâce aux rétroviseurs.
  • l’allure du véhicule (sur 3 points) : vous devez adapter votre allure en fonction des circonstances, en freinant, ralentissant ou accélérant selon le besoin.
  • l’application de la réglementation (sur 3 points) : ces points vous sont attribués si vous appliquez parfaitement les règles de circulation routière : respect des priorités, des limitations de vitesse etc…

Les points pour le partage de la route avec les autres usagers

Dans cette partie de la fiche d’évaluation au permis, l’examinateur note votre capacité à assurer votre sécurité et celle des autres usagers selon trois critères :

  • la communication avec les autres usagers (sur 3 points) : vous devez bien sûr utiliser vos clignotants chaque fois que cela est nécessaire, mais aussi les feux de détresse en cas d’embouteillage par exemple, pour prévenir les autres usagers.
  • le partage de la chaussée (sur 3 points) : assurez-vous de ne pas gêner ou mettre en danger les autres usagers lors de vos déplacements. Veillez aussi à tenir et tourner le volant correctement pour maintenir votre trajectoire, notamment en cas de virage.
  • le maintien des espaces de sécurité (3 points) : veillez à toujours respecter les distances de sécurité nécessaires pour éviter les accidents.
Examen du permis de conduire : les points pour le réussir.
Lors de l’examen permis de conduire, vous gagnez des points en fonction de votre maîtrise de chaque compétence de la grille d’évaluation. Les contrôles visuels, notamment via les rétroviseurs, font partie des critères évalués.

Votre autonomie et conscience du risque évaluées au permis

Cette compétence de la grille d’évaluation évalue votre comportement en tant que conducteur. Vous devez faire preuve d’assurance, tout en restant vigilant pour pouvoir réagir aux situations imprévues. Voici les critères notés :

  • l’analyse des situations (sur 1 point) : l’inspecteur peut vous interroger pour voir si vous savez déceler les risques potentiels d’une situation (en cas de trafic important par exemple, de sortie d’école, d’intempéries…)
  • l’adaptation aux situations (sur 1 point) : vous devez prendre les initiatives nécessaires pour adapter votre conduite à la situation, qu’il s’agisse d’allumer vos phares, de changer de voie, de ralentir… soyez maître de votre véhicule.
  • la conduite autonome (sur 1 point) : vous devez être capable de suivre un itinéraire seul, en respectant les règles de circulation routière.

La fiche d’évaluation du permis : les points supplémentaires

Points bonus de l’examen du permis de conduire

Lors de l’examen du permis de conduire, vous pouvez obtenir jusqu’à 2 points bonus si vous répondez à ces critères :

  • courtoisie au volant (1 point bonus) : au-delà du respect des règles de circulation, soyez prévenant et attentif envers les autres usagers, notamment les plus vulnérables, comme les cyclistes, les piétons…
  • conduite économique et respectueuse de l’environnement (1 point bonus) : pour ce faire, vous devez avoir une conduite fluide et souple. Pour préserver votre moteur et limiter sa consommation, veillez à changer de vitesses ou rétrograder dès que c’est nécessaire.

Observations de l’examinateur du permis

L’examinateur dispose d’un espace sur la grille d’évaluation du permis de conduire pour noter des observations générales. Cela peut vous aider notamment en cas d’échec à mieux comprendre vos erreurs et travailler sur vos points faibles.

Evaluation des manoeuvres

Les deux manoeuvres que vous réalisez lors de l’examen du permis de conduire n’ont pas de points distincts attribués. Les compétences évaluées sont celles de la grille d’évaluation du permis de conduire. Veillez donc à ne pas perdre de points ou commettre de fautes éliminatoires lors de ces manoeuvres.

fiche d'évaluation permis de conduire
Consultez votre fiche d’évaluation du permis en ligne, 48h après l’examen, pour découvrir votre résultat. On croise les doigts !

Réussir l’examen du permis de conduire : combien de points nécessaires ?

Points minimum et fautes éliminatoires au permis

Les compétences de la grille d’évaluation du permis vous permettent donc d’obtenir jusqu’à 31 points au total. Pour réussir l’épreuve, vous devez obtenir au minimum 20 points, sans faute éliminatoire.

Evaluation et résultat du permis de conduire

Suite à l’épreuve, l’examinateur indique sur votre fiche d’évaluation du permis le nombre de points que vous avez obtenu pour chaque critère :

  • 0 : vous n’avez obtenu aucun point, cette compétence mal acquise (mais vous n’avez pas fait d’erreur éliminatoire).
  • 1 : vous avez obtenu 1 point, compétence moyennement maîtrisée.
  • 2 : vous avez obtenu 2 points, compétence bien maîtrisée.
  • 3 : vous avez obtenu 3 points, compétence très bien maîtrisée.
  • E : vous avez commis une faute éliminatoire, l’examen du permis est obligatoirement raté.

Le total des points acquis est noté en bas de la grille d’évaluation du permis et la mention “favorable” ou “insuffisant” est entourée.

Vous pouvez consulter votre fiche d’évaluation en ligne sous 48h après l’examen pour connaître votre résultat au permis de conduire.

Pour réussir l’examen du permis de conduire, quoi de mieux que de vous entraîner avec un expert ? Réservez des leçons de conduite avec des moniteurs auto-école diplômés, à petit prix, grâce à l’auto-école en ligne Lepermislibre. Sans engagement et sans minimum obligatoire, choisissez combien de leçons vous souhaitez réaliser et passez le permis de conduire accompagné par un de nos enseignants partenaires si vous le souhaitez.


Repasser son permis de conduire après un échec : comment réussir

Vous attendiez ce jour avec impatience. Il était une promesse de liberté, d’autonomie et d’indépendance ! Malheureusement, l’examen du permis de conduire n’est pas une épreuve facile. Si comme de nombreux candidats, vous devez repasser votre permis de conduire après un échec, voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

repasser permis de conduire après echec
Vous devez repasser votre permis après un échec : prendre quelques heures de conduite supplémentaires peut vous aider à corriger vos erreurs et vous sentir plus en confiance.

Se préparer pour repasser son permis de conduire après un échec

Repasser son permis de conduire sans trop attendre

L’obtention d’une nouvelle date à l’épreuve ne dépend pas uniquement de vous, bien sûr. Mais n’attendez pas trop longtemps avant de vous préoccuper de l’inscription pour repasser votre permis de conduire après un échec. Il ne s’agirait pas d’oublier tout ce que vous avez acquis au cours de votre préparation à l’examen.

À noter : s’il s’agit de votre 5ème échec au permis de conduire, vous devrez repasser le code également.

Reprendre des leçons après un échec au permis de conduire

Il n’est pas obligatoire de reprendre des leçons de conduite pour vous présenter à nouveau à l’épreuve. Mais si vous devez aujourd’hui repasser votre permis, c’est peut-être qu’il vous reste encore quelques notions à acquérir. Quelques heures de conduite supplémentaires vous aideront à améliorer votre pratique et à avoir un peu plus confiance en vous.

Vous pouvez réserver des leçons de conduite à la carte avec les moniteurs partenaires Lepermislibre, diplômés et qualifiés. Profitez-en pour leurs poser des questions et leurs demander des conseils.

Repasser son permis de conduire sereinement après un échec

Repasser son permis sans pression

Vous n’êtes pas seul à devoir repasser le permis de conduire. Près de la moitié des candidats échouent lorsqu’ils passent cet examen. Cela ne vous console peut-être pas, mais peut vous aider à envisager les choses de manière plus positive. Ce n’est que partie remise. Profitez du temps qui vous sépare de votre prochaine date d’examen pour vous perfectionner et vous donner toutes les chances de réussir.

Repasser le permis de conduire : un terrain connu

Un bon moyen de lutter contre le stress est de vous dire que vous savez déjà comment se déroule l’épreuve. Vous gagnez en expérience. Connaître les obstacles vous aidera à mieux les surmonter. Et peut-être à apaiser ou au moins à limiter vos inquiétudes ou vos craintes.

Comprendre ses erreurs au permis après un échec

Essayez de comprendre pourquoi vous avez échoué : avez-vous commis des erreurs simples, mais nombreuses, ou une des erreurs éliminatoires du permis ? Vous avez refusé une priorité à un autre conducteur, vous avez un peu trop hésité ? Repérer les fautes que vous avez commises, celles que vous avez tendance à faire lorsque vous êtes en situation de stress… Ce temps de préparation supplémentaire vous permettra de les connaître et de progresser.

repasser permis après echec réussir
Repasser son permis après un échec est souvent source de stress. Comprendre vos erreurs et ne pas se mettre la pression vous aideront à passer cette étape avec succès.

Repasser son permis en candidat libre après un échec

Repasser le permis de conduire bien moins cher

Les places d’examen en candidat libre sont gratuites. Un argument qui peut être décisif devant la somme demandée par les auto-écoles classiques pour repasser le permis en cas d’échec. En effet, celles-ci reçoivent un nombre limité de places d’examen chaque mois et risquent d’être pénalisées en cas d’échec de leurs candidats. Cela a donc un impact sur les délais, les coûts et le nombre d’heures qu’elles imposent pour repasser le permis de conduire.

En candidat libre au contraire, aucune heure n’est imposée. Chaque candidat est libre de s’inscrire à l’examen du permis gratuitement, quand bon lui semble.

Des délais réduits pour repasser le permis après un échec

Sachez que les délais pour repasser le permis de conduire après un échec sont réduits à environ 3-4 mois en candidat libre, peu importe votre nombre de passages. Cela peut être motivant si vous êtes pressé de prendre le volant.

Repasser son permis en candidat libre avec Lepermislibre

Le jour de votre examen en candidat libre, vous devez vous présenter accompagné d’une personne titulaire du permis depuis plus de 5 ans et avec une voiture à double commandes.

Chez Lepermislibre, nous vous proposons une solution simple et peu chère : vous faire accompagner par un de nos enseignants partenaires, avec sa voiture auto-école. Pour cela, réservez une heure de conduite depuis notre site avec l’enseignant de votre choix, sans engagement. Vous pourrez ainsi faire un bilan sur votre conduite et lui demander de vous accompagner pour repasser votre permis. En attendant votre examen, vous pourrez si vous le souhaitez reprendre des heures de conduite à la carte pour vous perfectionner. Nos enseignants vous proposent des leçons 7j/7, de 7h à 22h.

Cerise sur le gâteau : Lepermislibre n’applique aucun frais de transfert de dossier auto-école et vous guide pour vous inscrire au permis de conduire en candidat libre.

Alors restez motivé et optimiste, nous vous aideront à surmonter cet échec au permis de conduire et à le repasser dans les meilleures conditions !

Permis B : réglementation et examens du permis de conduire B

Obtenir le permis B est souvent une étape importante dans la vie. Conduire une voiture est un grand pas vers l’indépendance. Vous souhaitez vous lancer ? Lepermislibre vous rappelle ce qu’il est important de savoir pour s’inscrire au permis de conduire B.

Permis B : ce que dit la réglementation

Permis B : pour quel type de véhicules ?

Le permis B ne vous permet pas de conduire une moto ou un 38 tonnes ! Il vous donne la possibilité de prendre la route au volant d’un véhicule automobile :

  • ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) de 3,5 tonnes maximum
  • destiné au transport de personnes ou de marchandises
  • permettant le transport de 8 passagers maximum (sans compter le conducteur).

Ainsi, le permis B vous permettra de conduire une voiture, une voiture avec remorque, une camionnette, un camping-car, mais aussi de petites motos, scooters, sous certaines conditions.

L’âge minimum pour passer le permis de conduire B

Vous pouvez entamer votre préparation au code de la route et au permis de conduire B avant votre majorité. L’âge minimum pour le permis dépend du type de formation que vous suivez :

  • En conduite accompagnée, vous pouvez passer le code à 15 ans et le permis B à 17 ans et demi. Après la réussi l’examen pratique, vous devrez attendre vos 18 ans pour conduire seul.
  • En formation classique et en candidat libre, l’âge minimum pour le code est 17 ans et il faut avoir soufflé ses 18 bougies pour passer le permis de conduire B.

Le permis B à points

Souvenez-vous que le permis B que vous venez d’obtenir en tant que jeune conducteur est un permis probatoire. Vous disposez dès lors de 6 points. Votre permis de conduire sera crédité de 2 ou 3 points supplémentaires chaque année, selon que vous avez suivi une formation classique ou en conduite accompagnée. Et ce jusqu’à un total de 12 points. Sauf bien sûr, si vous commettez des infractions…

permis b examens permis de conduire
Une fois que vous avez obtenu le code et que vous vous sentez prêt, vous pouvez vous inscrire à l’examen du permis de conduire B.

Permis B : formation et examens du permis de conduire

Apprendre à conduire une voiture avant d’avoir obtenu le code

Vous pouvez commencer à suivre des leçons de conduite avant d’avoir obtenu le code de la route. Mais vous ne pourrez vous présenter à l’examen du permis B qu’une fois que vous aurez réussi l’examen théorique. Pour augmenter vos chances lors de cet examen, entraînez-vous au code en ligne avec Lepermislibre.

Le nombre d’heures de conduite obligatoires pour le permis B

En auto-école traditionnelle, il est obligatoire de prendre au moins 20 heures de cours de conduite avec un moniteur diplômé d’État pour préparer l’examen au permis de conduire B.

Si vous choisissez de passer le permis en candidat libre, vous n’êtes pas tenu de suivre un nombre d’heures obligatoires. Sur le site Lepermislibre, vous pouvez réserver des leçons à la carte avec des moniteurs auto-école indépendants et vous inscrire pour vous présenter au permis B lorsque vous le souhaitez.

Les examens du permis B

Lexamen du code de la route comprend 40 questions à choix multiples sur plusieurs thématiques : la circulation routière, la mécanique du véhicule, les premiers secours… Pour le réussir, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses.

Lexamen pratique du permis de conduire B comprend différentes étapes théoriques et pratiques. Le jour du passage du permis de conduire B, l’examinateur juge votre aptitude à la conduite. Il prend en compte à la fois :

  • votre connaissance du véhicule
  • votre respect des règles de sécurité
  • votre respect de l’environnement
  • votre aptitude à voir et anticiper un éventuel danger.

À présent, les résultats des épreuves théoriques et pratiques sont dématérialisés. Vous recevez votre résultat au code de la route par mail et votre résultat au permis est consultable en ligne 48h après l’épreuve.

permis b candidat libre
En décidant de passer le permis b avec Lepermislibre, vous choisissez la liberté de préparer le code et le permis de conduire simplement et à votre rythme.

Permis B : passez-le en candidat libre avec Lepermislibre

Un accompagnement à la carte

Savoir comment obtenir le numéro de dossier NEPH indispensable pour passer le code ou le permis de conduire, questions administratives, ou besoin de corrections pour la préparation de vos examens. Le service client et l’équipe pédagogique Lepermislibre sont à votre disposition. Passer le permis avec Lepermislibre vous procurera autonomie et flexibilité, tout en vous assurant un accompagnement à chaque étape, comme en témoignent les avis des candidats libres.

Le permis de conduire B moins cher

Avec Lepermislibre, le permis de conduire vous coûte presque deux fois moins cher. Notre auto-école en ligne vous propose en effet des tarifs dégressifs en fonction du nombre d’heures choisies. Et les heures non effectuées vous sont remboursées.Avec notre auto-école en ligne, vous bénéficiez de l’expertise de moniteurs d’État, d’une équipe pédagogique à votre écoute, et de tarifs attrayants. N’hésitez plus, et passez le permis voiture avec Lepermislibre.

Les 10 erreurs éliminatoires ou petites erreurs à éviter au permis B

Certaines sont des erreurs éliminatoires au permis B. D’autres sont de petites erreurs qui ne vous empêcheront pas d’obtenir le permis de conduire. Si vous avez envie de sillonner les routes de France et d’ailleurs dès les prochaines vacances, Lepermislibre vous présente dix des fautes les plus fréquemment commises lors de l’examen du permis.

erreur eliminatoire permis B
Votre examen approche ? Découvrez les erreurs éliminatoires à éviter au permis B et préparez-vous en toute sérénité avec Lepermislibre.

Des erreurs éliminatoires au permis B : les refus de priorité

1. Le refus de priorité à droite

Refuser une priorité à droite sur un carrefour est une erreur éliminatoire pour le permis B. En l’absence de panneaux de signalisation de priorité à une intersection, ou de feux, le conducteur doit céder le passage à tout véhicule qui vient de la droite. Oublier cette règle le jour du permis c’est se voir à coup sûr refuser le droit de prendre le volant seul…

2. L’abus de priorité

Avoir la priorité ne vous dispense pas de vérifier si la voie est occupée et si les autres conducteurs ont le temps de vous voir. Il peut être nécessaire d’annoncer votre arrivée par un signal lumineux ou sonore. Voire de ralentir. S’engager en risquant de provoquer un accident serait jugé comme un abus de priorité, qui fait partie des erreurs éliminatoires lors de l’examen du permis B.

3. Le refus de priorité à un passage piéton

Selon le code de la route, un piéton qui s’apprête à franchir un passage clouté est toujours prioritaire. Refuser la priorité à un piéton est donc une erreur éliminatoire au permis B.

Des erreurs fréquentes au permis de conduire : le non respect de la signalisation

stop erreur eliminatoire permis b
Une des erreurs éliminatoires au permis de conduire : le non-respect d’un stop ou d’un sens interdit.

4. Le non respect d’un feu rouge, d’un stop ou d’un sens interdit

Ne pas respecter un feu rouge, un stop ou un sens interdit est une erreur éliminatoire le jour de l’épreuve du permis B. Après l’obtention du permis, commettre ces erreurs entraîne une perte de 4 points et 135 € d’amende.

5. Le franchissement d’une ligne continue

Rouler légèrement sur une ligne discontinue fait partie des petites erreurs au permis de conduire. La ligne blanche ou continue, en revanche, symbolise un espace à ne pas dépasser sur la route. Ne pas respecter cette règle est une faute éliminatoire au permis B.

Les petites erreurs lors de l’examen du permis de conduire

6. Une mauvaise insertion dans un sens giratoire

Les carrefours à sens giratoires sont souvent une source d’inquiétude pour les jeunes conducteurs. Mais sachez que s’engager sur la voie de droite alors que l’inspecteur vous a demandé de tourner à gauche sera considéré comme une petite erreur qui ne remettra pas en cause l’obtention du permis de conduire. Surtout si vous rectifiez la situation rapidement.

7. Les oublis ou maladresses

Oublier son clignotant après avoir tourné ne signifie pas que vous allez échouer à l’examen. Caler en démarrant au feu non plus, si cela arrive une fois. En revanche si tous vos démarrages sont laborieux et que vous commettez des imprudences, ce qui n’était au départ qu’une petite erreur au permis de conduire, pourrait devenir une faute éliminatoire.

Pour éviter les erreurs au permis, faire preuve de prudence

8. L’oubli des rétroviseurs

Vous devez régler les rétroviseurs au moment où vous vous installez au poste de conduite. Puis il faut les utiliser tout au long du trajet.

Pensez à effectuer un contrôle visuel chaque fois que vous souhaitez :

  • changer de voie
  • tourner
  • effectuer un dépassement
  • effectuer une manœuvre
  • freiner.

Oublier de vérifier l’angle mort avant une manœuvre serait aussi une erreur éliminatoire lors de l’examen du permis de conduire.

erreur permis B retroviseur
Ne pas effectuer de contrôle visuel lors d’un dépassement ou d’une manœuvre est une erreur éliminatoire au permis B.

9. Le non respect des distances de sécurité

Les distances de sécurité ont pour but d’éviter les accidents en laissant au conducteur le temps de freiner, ralentir, ou prendre une décision adaptée face à une situation imprévue. Ne pas les prendre en compte revient à commettre une erreur éliminatoire au permis B.

10. Le manque de confiance en soi

Lors de l’examen du permis B, l’examinateur évalue différents éléments :

  • votre respect des règles de conduite
  • votre conscience des risques
  • votre maîtrise du véhicule.

Mais il juge aussi votre aptitude à prendre des décisions de manière autonome. Un manque d’assurance momentané sera considéré comme une petite erreur au permis de conduire. S’il est récurrent, il pourra devenir éliminatoire. Soyez donc prudents, mais sûr de vous.

Les moniteurs auto-école partenaires Lepermislibre vous donneront toutes les clés pour préparer cet examen à votre rythme et éviter les erreurs éliminatoires au permis B. Pour découvrir nos offres et les enseignants de la conduite près de chez vous, créez gratuitement votre compte Lepermislibre.

Première heure de conduite : découvrir la conduite, évaluer ses besoins

Que vous passiez le permis en candidat libre comme avec Lepermislibre ou au sein d’une auto-école traditionnelle, vous allez suivre une première heure de conduite. Ce premier cours obligatoire permet à l’enseignant de vous connaître, de mesurer vos connaissances et besoins et ainsi d’évaluer combien d’heures de conduite vous seront nécessaires, que vous soyez débutant ou non.

Qu’est-ce que l’évaluation de conduite

Une prise de contact

Cette 1ère heure de conduite est l’occasion de rencontrer votre enseignant. Il s’agit pour lui de vous connaître et de mesurer votre aptitude au volant. À l’issue de cette première heure, il vous dira combien d’heures de conduite lui semblent nécessaires avant de vous présenter à l’examen.

Une première heure de conduite obligatoire

Cette heure d’évaluation est rendue obligatoire par la loi. Et ce, que vous ayez déjà eu votre permis ou non, et que vous ayez choisi de passer le permis en candidat libre ou non.

Si vous avez déjà bénéficié d’une évaluation au sein d’une autre auto-école, au cours de cette première heure de conduite avec Lepermislibre, l’enseignant établira un bilan de vos acquis. Il estimera le nombre d’heures dont vous avez besoin pour compléter votre formation. Et il s’adaptera à votre niveau et à votre expérience.

La fiche d’évaluation indique le nombre d’heures de conduite nécessaires

À l’issue de cette première heure de conduite, l’enseignant remplit une fiche d’évaluation. Les candidats Lepermislibre peuvent consulter leur fiche d’évaluation en ligne, sur leur espace personnel.

Dans ce document, l’enseignant précise combien d’heures de conduite sont jugées nécessaires, que vous soyez débutant ou non, avant votre présentation au permis. Il ne s’agit que d’une estimation. Ce nombre d’heures pourra évoluer en fonction des progrès ou difficultés constatés pendant les cours.

premiere heure de conduite debutant
La première heure de conduite : une obligation légale, qui vous permettra de savoir combien d’heures de conduite vous seront nécessaires, que vous soyez débutant ou non.

Le déroulement de la première heure de conduite

Un entretien d’évaluation avec l’enseignant

Cette première heure de conduite comprend un entretien d’évaluation. L’enseignant vous posera quelques questions pour découvrir :

  • Si vous avez déjà un permis de conduire
  • Votre expérience au volant
  • Votre connaissance du véhicule

Il pourra ainsi vous demander si vous avez déjà conduit, avec qui, sur quel type de voie, si vous savez où se trouve et à quoi sert l’embrayage, comment freiner, si vous savez démarrer et vous arrêter en voiture, reconnaître les panneaux du code de la route, etc. Il s’agit de déterminer de combien d’heures de conduite vous aurez besoin.

Place à la pratique

Puis l’enseignant vous demandera de conduire. Pour les débutants, pas de panique. L’objectif de cette première évaluation est d’analyser votre comportement au volant. Il observera :

  • Votre émotivité
  • Votre compréhension et votre mémoire
  • Votre habileté
  • Votre respect des autres et de la sécurité

L’enseignant est là pour vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas, au cours de cette première heure de conduite, à lui poser des questions sur la voiture, les règles de circulation…

Avec Lepermislibre, je choisis mon enseignant

De même que pour toute la formation au permis de conduire, avec Lepermislibre, vous avez la possibilité de réaliser cette heure d’évaluation avec le moniteur auto-école de votre choix. Avec lui, vous déterminerez le lieu de rendez-vous qui vous convient, en fonction de son secteur géographique d’activité.

premiere heure de conduite permis
Grâce à votre première heure de conduite, planifiez votre formation pour passer le permis de conduire.

Combien d’heures de conduite pour un débutant

Le nombre d’heures minimum

Il n’y a pas de minimum légal d’heures de conduite nécessaires pour s’inscrire au permis de conduire en candidat libre. Cependant, les conducteurs débutants ont souvent besoin d’une trentaine d’heures ou plus pour être à l’aise. L’important n’est pas de savoir combien d’heures de conduite vous allez suivre, mais plutôt à quel moment vous serez prêt pour vous présenter à l’examen du permis

Aucune démarche administrative n’est nécessaire pour l’heure d’évaluation

Passer sa première heure de conduite sans avoir entamé les démarches administratives, c’est possible. Le numéro de candidat au permis (NEPH) délivré par la préfecture est en effet indispensable pour passer le code ou le permis de conduire, mais pas pour l’heure d’évaluation. Vous pouvez donc réaliser cette première heure de conduite, puis prendre le temps d’engager les démarches nécessaires. Vous trouverez ici des renseignements pour obtenir le numéro NEPH. Vous pouvez également passer cette 1ère heure de pratique avant de passer le code. Les leçons de conduite et l’apprentissage théorique peuvent en effet se dérouler en parallèle.

Que faire après cette première heure de conduite ?

Une fois que vous avez reçu votre fiche d’évaluation, vous pouvez, si cela n’est pas encore fait, réserver vos heures de conduite. Avec Lepermislibre, vous pouvez acheter vos heures de conduite dès votre inscription, ou bien au fur et à mesure de votre formation. Leur prix est dégressif en fonction du pack que vous choisissez.

Chez Lepermislibre, nos moniteurs partenaires sont formés pour faire de cette heure de conduite une vraie heure d’évaluation pertinente.

Avec les moniteurs d’auto-école indépendants, passez le permis à votre rythme

Vous cherchez une alternative aux auto-écoles traditionnelles pour passer votre permis de conduire ? Découvrez comment prendre des cours de conduite et passer votre permis avec les moniteurs auto-école indépendants partenaires Lepermislibre !

moniteur auto ecole independant
Avec Lepermislibre, apprenez à conduire et passez votre permis avec des moniteurs auto-école indépendants près de chez vous.

Qui sont les moniteurs auto-école indépendants partenaires Lepermislibre ?

Des moniteurs auto-école diplômés et expérimentés

Tous les moniteurs auto-école partenaires Lepermislibre sont diplômés d’Etat du titre professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière (anciennement BEPECASER). Ce sont donc des professionnels, enseigner la conduite est leur métier !

Certains ont déjà enseigné en auto-école classique, d’autres ont fait le choix de devenir enseignants indépendants dès leurs débuts. Quoi qu’il en soit, ils sont tous motivés et passionnés par leur travail ! Découvrez par exemple le témoignage d’Abdelhafid, moniteur auto-école indépendant à Marseille.

Des moniteurs auto-école indépendants

Les enseignants partenaires Lepermislibre sont des moniteurs auto-école indépendants. C’est-à-dire qu’ils ne sont pas salariés de notre auto-école, ils sont leur “propre patron”. Ils possèdent leur propre véhicule double-commandes et choisissent leurs lieux et horaires de travail. Ils sont bien sûr assurés selon la législation en vigueur.

Ce statut leur permet également d’avoir plus de liberté dans leurs méthodes d’enseignement et de s’adapter à leurs élèves, pour leurs plus grande satisfaction. Pour preuve les avis des candidats Lepermislibre !

cours de conduite moniteur independant
Réservez en ligne vos cours de conduite avec les moniteurs indépendants partenaires Lepermislibre près de chez vous. À vos plannings !

Comment passer le permis avec des moniteurs auto-école indépendants ?

Les cours de conduite avec les moniteurs indépendants partenaires Lepermislibre

Les cours de conduite avec les moniteurs indépendants partenaires Lepermislibre sont ouverts à tous ! Conducteurs débutants ou confirmés, déjà inscrits en auto-école ou non, notre formule en ligne s’adapte à vos besoins. Sans nombre d’heures obligatoire et sans engagement, vous définissez votre formation sur mesure, à des tarifs bien moins chers que dans une auto-école traditionnelle.

Pour réserver des leçons, inscrivez-vous sur notre site et achetez une ou plusieurs heures de conduite. Réservez-les ensuite sur le planning de l’enseignant de votre choix, en fonction de sa géolocalisation et de ses disponibilités. Lepermislibre rémunère les moniteurs auto-école indépendants pour chaque leçon effectuée. Aucun paiement n’est réalisé directement entre l’élève et l’enseignant, Lepermislibre s’occupe de tout !

À la fin de chaque cours de conduite, votre moniteur indépendant complète votre livret d’apprentissage en ligne, en conforme au REMC officiel (Référentiel pour l’Éducation à la Mobilité Citoyenne).

L’examen du permis de conduire avec un moniteur auto-école indépendant

Vous pouvez passer votre examen du permis de conduire avec nos moniteurs auto-école indépendants partenaires. Vous devez tout d’abord faire une demande de place d’examen du permis en candidat libre auprès de votre département. Les indications pour réaliser cette démarche sont disponibles sur votre espace candidat Lepermislibre. Cette demande est gratuite et les délais d’examen ont été réduits !

Lorsque vous avez reçu votre convocation, vous réservez le créneau horaire sur le planning du moniteur auto-école indépendant avec lequel vous avez conduit pour qu’il vous accompagne. Pas de frais d’examen avec Lepermislibre, vous ne réglez que les heures passées avec votre enseignant ce jour, soit en général 2h de conduite. Vous passez l’examen du permis sur son véhicule double commande (il vous fournira l’attestation d’assurance demandée par l’examinateur) et vous pourrez consulter votre résultat en ligne !

Vous aussi, faites le choix de l’indépendance avec Lepermislibre ! Réservez votre premier cours de conduite avec un moniteur indépendant, sans engagement. Si vous n’avez pas encore le code de la route, vous pouvez également passer le code de la route en candidat libre avec Lepermislibre. Notre équipe est disponible pour vous accompagner n’hésitez pas à nous contacter si besoin.

Examen du permis de conduire : quelles sont les fautes éliminatoires ?

Le jour de l’examen du permis de conduire, gare aux fautes éliminatoires ! Elles entraînent automatiquement un résultat au permis défavorable. Afin de bien vous préparer, voici un récapitulatif des fautes éliminatoires à ne pas commettre.

examen permis de conduire fautes eliminatoires
Même si vous maîtrisez les compétences évaluées le jour de l’examen du permis, une faute éliminatoire vous ferait échouer ! Restez vigilant à tout instant.

Qu’est-ce qu’une faute éliminatoire au permis ?

Lors de l’examen du permis, sont considérées comme fautes éliminatoires les erreurs de conduite mettant directement en jeu la sécurité des usagers et des passagers du véhicule. Réaliser une seule de ces fautes entraîne l’échec au permis de conduire, même si vous aviez obtenu les 20 points requis sur 30.

En règle générale, si l’examinateur est amené à prendre les commandes de la voiture (toucher le volant, les pédales), cela veut dire que vous venez de commettre une faute éliminatoire.

Sachez cependant que certaines erreurs sont tolérées le jour du permis. En cas de doute, gardez-donc votre calme et votre concentration jusqu’au bout de l’épreuve !

Examen du permis de conduire : les fautes éliminatoires au départ et à l’arrêt

Départ du véhicule au permis : les fautes éliminatoires

Savoir démarrer et s’arrêter en voiture est une des compétences évaluées au permis. Prenez donc garde aux fautes éliminatoires dès le début de l’épreuve. Voici les erreurs à ne surtout pas commettre au démarrage :

  • Ne pas prendre d’informations, entraînant une mise en danger ou une gêne pour les autres usagers.
  • Caler de manière répétitive à des endroits dangereux pouvant mettre en danger la circulation.
  • Reculer de façon importante (pour un démarrage en côte notamment).
  • Se déporter excessivement sur la gauche.

Les fautes éliminatoires lors de l’arrêt du véhicule

Pour montrer à l’examinateur que vous maîtrisez votre véhicule le jour du permis, ne commettez pas ces fautes éliminatoires lors de l’arrêt :

  • Laisser un espace de sécurité insuffisant avec le véhicule de devant (ne pas anticiper le freinage, mal rétrograder…).
  • S’arrêter en empiétant largement sur une voie de circulation autre que la vôtre.
permis faute eliminatoire au demarrage
Prenez un bon départ le jour permis, en ne commettant pas de fautes éliminatoires au démarrage !

Manoeuvres de l’examen du permis de conduire et fautes éliminatoires

Lors de l’épreuve, vous devez réaliser des manoeuvres, comme un stationnement, une marche arrière ou un demi-tour… Pendant cette étape du permis, les fautes éliminatoires à éviter sont les suivantes :

  • Heurter violemment ou escalader brutalement le trottoir, ce qui pourrait blesser des piétons mais également les personnes dans l’habitacle.
  • Risquer une collision avec un autre usager ou un autre obstacle.

À noter : l’étape des manoeuvres est en général le moment où l’examinateur vous pose les questions de vérifications intérieures, extérieures et de premiers secours.

Examen du permis de conduire : les fautes éliminatoires en circulation

Les fautes éliminatoires aux intersections

Franchir une intersection nécessite prudence et anticipation. Le jour de l’examen du permis, les fautes suivantes sont éliminatoires :

  • S’arrêter de manière non justifiée et causer une gêne ou un danger pour les autres usagers.
  • S’engager sur la voie et risquer de causer un arrêt dangereux (s’engager dans un carrefour encombré par exemple, vous obligeant à vous arrêter au milieu de l’intersection).
  • S’engager en obligeant les autres usagers à manoeuvrer.
  • Effectuer un abus de priorité (c’est le cas si vous avez la priorité mais ne vérifiez pas que les autres conducteurs vous ont bien vu avant de vous engager).
  • Refuser la priorité (oubli d’une priorité à droite ou refus de priorité au passage piéton par exemple).
  • Ne pas respecter un signal indiquant l’arrêt (ne pas s’arrêter, ou pas suffisamment, en présence d’un panneau “stop” par exemple).
  •  
  • Ne pas anticiper suffisamment au niveau d’une intersection non protégée et non visible (manque de contrôles visuels et de ralentissement par exemple).

Bien entendu, il est indispensable de connaître les panneaux d’intersection et de priorité que vous rencontrerez sur la route.

faute eliminatoire
Ne pas marquer l’arrêt à un stop constitue une faute éliminatoire.

Les fautes éliminatoires dans un virage

Pour réussir l’examen du permis de conduire, vous devez savoir comment tenir et tourner le volant dans un virage, mais également éviter ces fautes éliminatoires :

  • Heurter le trottoir.
  • Franchir ou chevaucher de manière prolongée la ligne continue.
  • Franchir ou chevaucher de manière prolongée l’axe médian de la route.
  • Sortir dangereusement du virage (vitesse trop élevée par exemple).

Les fautes éliminatoires lors d’un changement de direction

Lors d’un changement de direction, vous devez prendre toutes les précautions nécessaires pour que l’examinateur du permis ne vous attribue par de fautes éliminatoires telles que :

  • Changer de voie sans aucune prise d’information.
  • Refuser de céder le passage.
  • Utiliser la voie réservée à la circulation inverse.

Les fautes éliminatoires lors d’un croisement ou dépassement

Pour effectuer vos croisements et dépassements en toute sécurité au permis, sans fautes éliminatoires, veillez à ne pas :

  • Refuser la priorité.
  • Risquer une collision ou une sortie de chaussée.
  • Dévier de la trajectoire suite à une mauvaise tenue du volant ou une allure excessive.
  • Heurter le trottoir.
  • Prévoir un espace latéral ou longitudinal insuffisant (exemple type de la queue de poisson si vous vous rabattez trop proche du véhicule que vous venez de dépasser).
  • Entreprendre un dépassement alors que vous êtes sur le point d’être dépassé.
  • Utiliser la voie la plus à gauche lorsque la chaussée contient plus de deux voies.
  • Dépasser par la gauche alors qu’un véhicule annonce son intention de tourner à gauche.
  • Effectuer un dépassement non autorisé sur une chaussée à sens unique.
  • Franchir une ligne continue.
  • Franchir ou chevaucher de manière prolongée l’axe médian de la route.

Candidats à l’examen du permis de conduire, la liste des fautes éliminatoires peut vous paraître longue ! Mais rassurez-vous, les enseignants partenaires de l’auto-école Lepermislibre sont experts en la matière, ils vous aideront à vous préparer pour passer votre permis en candidat libre !

Quel âge pour le permis de conduire ou pour conduire une voiture ?

L’âge légal pour passer le permis de conduire dépend de la formation que vous choisissez, tout comme l’âge minimum pour passer le code de la route. En conduite accompagnée, classique ou en candidat libre, voici à quel âge on peut apprendre à conduire une voiture, passer le permis, puis enfin prendre la route seul !

age permis de conduire
À quel âge peut-on conduire une voiture en conduite accompagnée ? Lepermislibre vous répond !

L’âge pour le permis de conduire en conduite accompagnée

À quel âge peut-on conduire une voiture en conduite accompagnée ?

L’âge minimum pour s’inscrire en conduite accompagnée est de 15 ans. Mais à partir de quel âge peut-on conduire une voiture ? Cela dépend de votre progression.

Pour commencer, vous devez obtenir le code de la route. Suite à cela, vous effectuez votre formation pratique avec un enseignant de la conduite : au moins 20h pour un permis en boîte manuelle et 13h pour un permis en boîte automatique.

Lorsque votre enseignant vous estime prêt, il vous délivre une attestation de fin de formation. Vous pouvez alors débuter la conduite accompagnée avec un proche, en attendant d’avoir l’âge de passer le permis de conduire.

À quel âge peut-on passer le permis de conduire en conduite accompagnée ?

En conduite accompagnée, vous pouvez vous présenter à l’épreuve pratique du permis de conduire dès l’âge de 17 ans. Cet âge minimal a été modifié par un Arrêté le 16 juillet 2016 (il était auparavant de 17 ans et demi).. En cas de succès, vous recevez votre certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) mais vous ne pourrez pas conduire seul avant l’âge de 18 ans.

a quel age peut on passer le permis de conduire
Si l’âge pour passer le permis est de 17 ans et demi en conduite accompagnée, vous ne pourrez pas conduire seul avant vos 18 ans !

L’âge pour le permis de conduire en candidat libre ou classique

À quel âge peut-on apprendre à conduire une voiture en candidat libre ou classique ?

Il est possible de s’inscrire en candidat libre ou en auto-école classique à partir de 16 ans, puis de passer l’examen du code de la route à 17 ans. Mais alors, à quel âge peut-on commencer à conduire une voiture ? La réponse : dès que vous vous sentez prêt !

En effet, il n’est pas obligatoire d’avoir obtenu le code de la route pour commencer les leçons de conduite en candidat libre ou classique. Vous pouvez donc faire votre heure d’évaluation de conduite à tout moment, puis effectuer vos leçons dès que vous avez votre NEPH, numéro attestant de votre inscription en préfecture.

Nous vous conseillons bien sûr d’avoir quelques notions de base du code de la route avant de vous lancer dans la conduite, afin de profiter pleinement de vos leçons.

À quel âge peut-on passer le permis de conduire en candidat libre ou classique ?

L’âge pour passer le permis de conduire en candidat libre ou classique est de 18 ans. Pour obtenir une convocation à l’examen, vous devez d’abord avoir obtenu votre code de la route et réalisé vos leçons de conduite. En cas de réussite, vous recevrez votre certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) et vous pourrez enfin conduire seul !

Apprendre à conduire et passer le permis avec Lepermislibre

Avec l’auto-école en ligne Lepermislibre, vous apprenez à conduire avec des moniteurs indépendants et diplômés. Vous réservez vos leçons en ligne avec l’enseignant de votre choix, près de chez vous. Votre formation au permis est moins chère et plus flexible avec cette méthode !

A quel âge peut-on passer le permis de conduire avec Lepermislibre ?

Vous êtes candidat libre avec Lepermislibre. Vous pouvez donc vous inscrire à partir de 16 ans, passer votre code à 17 ans. Puis l’âge pour passer le permis de conduire est de 18 ans. Nous vous accompagnons tout au long de votre formation, et avec le sourire !

Vous souhaitez vous lancer ? Inscrivez-vous en ligne pour passer le permis de conduire avec Lepermislibre !