Passer son permis de conduire en accéléré : quels sont les avis ?

Vous avez envie de passer le permis au plus vite ? Les formations accélérées peuvent peut-être vous intéresser. Mais suivre une formation plus brève coûte aussi plus cher et les résultats ne suivent pas toujours. Faut-il passer son permis de conduire en accéléré ? Les avis divergent.

permis de conduire en accéléré
Passer son permis de conduire en accéléré, une bonne idée ?

Le permis de conduire en accéléré : de quoi s’agit-il ?

Pour passer son permis en accéléré, certaines auto-écoles proposent de suivre une formation sous forme de stage intensif d’environ un mois, passage des examens inclus.

Passer son permis en accéléré : le code

Le stage du permis de conduire en accéléré débute par une formation au code de la route, sur une période de 2 à 4 semaines. Il s’agit de cours théoriques et d’entraînements au code, à raison de 5 à 7 heures par jour. Le tout se déroule au sein d’un petit groupe, afin de favoriser l’apprentissage. Cet entraînement intensif vise à passer le code très rapidement.

Passer son permis en accéléré : l’épreuve pratique

La formation au permis en accélérée se poursuit par l’apprentissage de la conduite, pendant en moyenne 2 semaines. Vous effectuez 20 heures de conduite minimum, toujours en petit groupe. Parfois, les cours commencent sur un circuit pour vous habituer au maniement de la voiture, avant de prendre la route. Vous pourrez ensuite passer l’examen du permis dans un délai de 15 jours après avoir réussi le code.

Notez que certaines auto-écoles proposent de réviser le code le matin et d’apprendre à conduire dans l’après-midi, pour une formation encore plus rapide. Quoi qu’il en soit, pour passer le permis en accéléré, mieux vaut avoir un peu de temps libre devant soi, car le rythme de formation est très soutenu et prenant !

passer son permis en accéléré avis
Passer le permis en accéléré : des avis mitigés sur l’efficacité et la rentabilité.

Passer son permis en accéléré : des avis mitigés

Permis de conduire en accéléré : les avis sur le prix

L’expression “le temps, c’est de l’argent” prend tout son sens avec le permis de conduire en accéléré ! Cette formule coûte en moyenne 1900€. C’est 600€ de plus qu’en formule traditionnelle et au moins 1000€ de plus qu’avec l’auto-école en ligne Lepermislibre ! Alors est-il vraiment avantageux de passer le permis en accéléré ? Les avis sont mitigés, car l’investissement financier ne garantit pas forcément les résultats aux examens.

Le permis en accéléré : les avis sur l’efficacité

Passer le permis plus rapidement n’augmente pas les chances de réussite. Au contraire, seule la conduite accompagnée, formation qui s’étend sur environ deux ans, affiche un taux de réussite supérieur à la moyenne (75% contre 57% en filière traditionnelle, d’après les chiffres de la sécurité routière).

D’autre part, la formation intensive ne convient pas à tout le monde. Le rythme très soutenu peut rendre la mémorisation difficile et provoquer stress au volant. Pas exactement les conditions idéales pour maîtriser sa conduite, prendre confiance en soi, ni pour réussir son permis

Enfin, si jamais vous ne réussissez pas l’examen du code dans les temps impartis, vous perdez l’avantage du permis en accéléré, car votre la date d’examen pratique devra être différée.

Lorsqu’il s’agit du permis en accéléré, les avis sont donc partagés et les résultats très aléatoires.

Peut-on passer son permis en accéléré avec Lepermislibre ?

Chez Lepermislibre, nous ne proposons pas de passer le permis de conduire en accéléré, nous proposons mieux : passer le permis moins cher, rapidement et sans pression !

Grâce notre auto-école en ligne, vous passez le permis en candidat libre. Vous pouvez donc organiser votre formation selon le rythme qui vous convient : si vous étiez tenté par la formation accélérée ou si vous avez du temps libre, vous pouvez condenser les heures pour passer l’examen rapidement. Si au contraire elle vous rebutait, ou que vous avez un emploi du temps chargé, la formation en candidat libre s’adaptera à votre rythme !

À vous de demander votre présentation aux épreuves du permis lorsque vous le souhaitez. Grâce aux récentes réformes du gouvernement, les délais d’examen sont réduits : il est possible de passer code et permis en moins de 3 mois !Contrairement au permis accéléré, les avis sur le permis en candidat libre sont très positifs ! Grâce à cette méthode, formez-vous sans stress, selon vos besoins et devenez un conducteur serein.

Candidat libre au permis : les avis des candidats Lepermislibre

Avec Lepermislibre, vous pouvez passer le code et le permis en candidat libre. Les avis de nos candidats vous feront découvrir les avantages de cette formule et les prérequis nécessaires pour une formation réussie. Au total, l’auto-école en ligne Lepermislibre affiche une note proche de 10/10 ! Alors, être candidat libre au permis, à votre avis, c’est fait pour vous ? La réponse ici !

Candidat libre au permis : les avis sur le prix

Un des premiers avantages à passer le permis en candidat libre est incontestablement le prix. Pour s’entrainer au code et apprendre à conduire, des solutions alternatives aux auto-écoles traditionnelles existent, tout aussi performantes, mais à des tarifs très compétitifs !

C’est le cas avec Lepermislibre : nos candidats libres au permis donnent leur avis :

permis en candidat libre : les avis sur le prix
Passer le permis en candidat libre : les avis confirment les économies réalisées grâce à cette formule.

Ca vous intéresse ? Découvrez comment passer le permis moins cher avec Lepermislibre.

Les avis sur la qualité de la formation en candidat libre

Vous former de manière libre et moins chère ne signifie pas que votre formation sera de moindre qualité, bien au contraire.

Afin de garantir les meilleurs résultats, l’entraînement au code en ligne Lepermislibre est conçu par des professionnels et régulièrement mis à jour, en conformité avec l’examen officiel. Côté conduite, vous effectuez vos leçons avec des enseignants diplômés d’Etat indépendants, qui vous accompagnent jusqu’au passage du permis.

Il n’a jamais été aussi simple de passer le permis en candidat libre, d’après les avis des candidats !

Le code en candidat libre : les avis

Candidat libre au permis : les avis sur le code.
Candidat libre au permis : les avis sur le code à domicile, pratique et efficace.

Le permis en candidat libre : les avis

Apprendre à conduire et passer son permis en candidat libre : les avis.
Apprendre à conduire et passer son permis en candidat libre : les avis illustrent tous les avantages de cette formule.

Candidat libre au permis : les avis sur l’autonomie

Rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous passez le permis en candidat libre que vous êtes livré à vous-même. Pas avec Lepermislibre en tout cas. Vous êtes guidé de A à Z pour organiser de votre formation, obtenir votre NEPH et réserver votre examen (si vous passez le code avec La Poste par exemple) et du permis. Avec un soupçon de motivation, chacun peut y arriver !

En cas de besoin, notre équipe reste disponible. Un soutien largement apprécié des candidats libres au permis : les avis parlent d’eux même.  

Permis en candidat libre : les avis sur l'accompagnement.
Grâce à l’accompagnement Lepermislibre, vous allez changer d’avis sur le permis en candidat libre.

Permis en candidat libre : les avis sur les délais et le taux de réussite

Obtenir le permis le plus rapidement possible, le rêve de tous les candidats ! Le taux de réussite est élevé et les délais réduits pour le permis en candidat libre. Alors quels sont les et les chances de réussite au permis en candidat libre ? Les avis de nos clients montrent encore une fois que ce sont eux qui en parlent le mieux !

candidat libre au permis : les avis sur les délais et le taux de réussite
Avec des délais réduits et un bon taux de réussite, passer le permis en candidat libre est à la portée de tous.

Le permis en candidat libre accessible à tous : les avis

Tout le monde peut passer le permis en candidat libre avec Lepermislibre, à condition d’avoir une connexion internet bien sûr.

Etudiants, actifs, parents… vous apprécierez la flexibilité des horaires et de la formule à domicile. Besoin uniquement de vous perfectionner ou de repasser vos examens après un échec au permis ou une annulation de permis ? Vous pouvez acheter des heures de conduite à la carte, sans engagement.

Les candidats libres au permis donnent leur avis :

Vous vous reconnaissez dans un de ces avis ? Vous aussi, passez le permis en candidat libre

Les avantages sont nombreux à passer le permis en candidat libre, les avis le prouvent ! Prix réduits, flexibilité de la formation, délais réduits aux examens… pourquoi s’en priver ?

En plus de vous garantir une formation certifiée, Lepermislibre vous offre tout l’accompagnement dont vous aurez besoin, du début jusqu’à la fin ! Chat en direct avec notre équipe, conseils et réponses à toute vos questions, nous mettons tout en oeuvre pour votre réussite.

avis candidats lepermislibre
Les avis de nos candidats qui ont passé le permis en candidat libre font notre fierté, comme celui-ci !

Convaincu ? Réalisez en quelques clics votre inscription avec Lepermislibre, nous vous accompagnerons avec plaisir ?

Découvrez le témoignage de Nicolas, qui a passé son permis en candidat libre avec l’auto-école Lepermislibre.

Comment se passe l’examen du permis de conduire ?

Code de la route en poche, vous avez réalisé au moins 20 heures de conduite et vous vous sentez prêt ? Il ne vous reste plus qu’à vous présenter au permis ! Évaluation, manoeuvres, questions, voici comment se passe l’examen du permis de conduire.

Comment se passe l’examen du permis de conduire : critères d’évaluation

Les notions évaluées

Les compétences sur lesquelles vous serez évalué le jour du permis sont les mêmes que celles travaillées pendant votre formation au permis de conduire. :

  • Respect du code de la route
  • Connaissance du véhicule et capacité à remarquer les défauts techniques
  • Maîtrise des commandes et de la manipulation du véhicule
  • Capacité à assurer votre sécurité et celles des autres usagers
  • Autonomie au cours d’un trajet
  • Connaissance des notions basiques des premiers secours
  • Capacité à conduire en respectant l’environnement, en adoptant un comportement courtois et prévenant envers les autres usagers

Système de notation et erreurs éliminatoires

Pendant le déroulement du permis de conduire, un examinateur agréé par la préfecture sera présent dans la voiture, ainsi que votre enseignant ou votre accompagnateur.

Vous serez noté sur un barème de 31 points, répartis selon une grille d’évaluation. Il faut obtenir au moins 20 points pour réussir l’épreuve. De plus, vous ne devez pas commettre d’erreur éliminatoire, comme circuler en sens interdit, griller un feu, etc. Si cela arrivait, peu importe le nombre de points obtenus, vous devrez repasser le permis.

comment se passe l'examen du permis de conduire
Découvrez comment se passe l’examen du permis de conduire pour mieux vous y préparer.

Déroulement et durée de l’examen du permis

Les documents à présenter avant l’épreuve

Le jour de l’examen, vous devez amener votre convocation et les documents listés dessus, en particulier votre pièce d’identité. Attention, ces documents seront vérifiés avant le début de l’épreuve. Sans eux, on vous refusera tout simplement le passage de l’examen !

Pensez également à vous rendre sur place en avance, afin d’aborder l’épreuve dans les meilleures conditions possibles.

Déroulement du permis de conduire : l’épreuve pratique

La durée de l’examen du permis est de 32 minutes. Voici en détails comment se passe l’examen du permis de conduire :

Et voilà, vous n’aurez plus qu’à rentrer chez vous et attendre patiemment le résultat !

Déroulement du permis de conduire et installation au poste de conduite
Pour le bon déroulement du permis de conduire, assurez-vous d’être correctement installé(e) au volant.

Après l’épreuve du permis de conduire  

Comment connaître le résultat au permis de conduire

Après avoir passé l’épreuve, vous pourrez consulter le résultat du permis en ligne sous environ 48 heures, sur le site de la sécurité routière. Vous pourrez télécharger votre Certificat d’Examen du Permis de Conduire (CEPC), sur lequel sera indiqué le détail de vos points et la mention “favorable” ou “défavorable”.

Obtenir son permis de conduire définitif

Vous avez réussi votre examen ? Félicitations !

Vous devez maintenant demander la fabrication de permis de conduire sur le site de l’ANTS.

En attendant de le recevoir, vous pouvez conduire muni(e) de votre Certificat d’Examen du Permis de Conduire et de votre pièce d’identité.

N’oubliez pas que vous êtes en période probatoire pour une durée de 2 ou 3 ans selon votre formation !

Durée du permis de conduire : résultats obtenus sous 48h
Vous pouvez consulter le résultat de votre examen sur internet 48 heures après votre examen

Maintenant que vous savez comment se passe l’examen du permis de conduire, n’hésitez pas à consulter nos conseils pour réussir votre permis.

Saviez-vous qu’avec Lepermislibre, vous pouvez réserver des leçons de conduite à la carte et près de chez vous ? Votre enseignant pourra vous accompagner pour passer le permis de conduire.

 On croise les doigts pour vous !

Comment réussir son permis de conduire ?

L’examen du permis de conduire est une épreuve stressante pour la plupart des candidats. Cependant, en se mettant dans les bonnes conditions et en apprenant de la bonne manière, réussir son permis devient (presque) un jeu d’enfant !

comment réussir son permis de conduire
Réussir son permis permet d’accéder aux plaisirs de la conduite et de la liberté

Réussir son permis du premier coup : les bases

Pour vous présenter à l’examen du permis de conduire dans les meilleures conditions, vous devez déjà posséder quelques bases.

Maîtriser le code de la route

En premier lieu, si vous voulez être sûr de ne pas faire de faute éliminatoire au permis, vous devez connaître votre code. Connaître les règles de priorité, les panneaux, les limitations de vitesses… ce sont les bases pour aller à l’épreuve dans les conditions optimales !

Maîtriser la conduite

C’est évident, pour bien réussir son permis, il est nécessaire de savoir conduire. Cela peut paraître bête mais comment espérez-vous réussir si vous ne maîtrisez pas votre véhicule ? Outre le fait d’exécuter les manœuvres de base (tourner le volant, marche arrière, stationnement etc.), vous devez être capable de “sentir” la voiture pour en rester le maître. Trop de candidats se précipitent alors qu’ils ne sont pas prêts. Ce qui nous amène au point suivant.

Pour bien réussir son permis, écouter son moniteur

Qui de mieux placé que votre moniteur pour vous aider à réussir le permis ? Il est votre interlocuteur privilégié et celui le plus à même de vous conseiller. Alors s’il vous dit que vous n’êtes pas encore prêt et que vous devriez conduire encore quelques heures, écoutez-le. Les enseignants partenaires Lepermislibre ne souhaitent qu’une chose : que leurs élèves réussissent le permis. Chacun à leur rythme.

Comment réussir son permis de conduire : les points à ne pas négliger

Pour bien réussir son permis : les contrôles visuels

Effectuer les contrôles de conduite, c’est assurer sa sécurité et celle des autres. L’inspecteur sera très attentif sur ce point. Pensez donc à vérifier régulièrement vos rétroviseurs intérieurs et extérieurs. Faites-le quand c’est nécessaire mais n’exagérez pas trop non plus. Si l’examinateur vous voit faire des contrôles abusifs, il pourrait croire que vous n’avez pas confiance en votre conduite.

Bien contrôler sa vitesse

L’examinateur sera intransigeant sur votre vitesse. Bien réussir son permis passe par une bonne observation de la route, ne manquez pas les panneaux qui indiquent la vitesse maximale autorisée. Ce serait trop bête de perdre des points pour cela. Respectez scrupuleusement les panneaux de signalisation. N’oubliez pas également d’adapter votre vitesse à la situation. Savoir adapter sa conduite en fonction des conditions et des autres usagers fait partie des compétences évaluées par l’inspecteur.

Les questions théoriques

Les questions théoriques peuvent vous rapporter 3 points, ce qui n’est pas rien ! Depuis le 1er janvier 2018, elles ont changé. Elles portent désormais sur des vérifications à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, ainsi que sur la sécurité routière et les premiers secours.

comment réussir son permis de conduire
Pour bien réussir son permis : apprendre les questions de vérifications intérieures/extérieures est essentiel !

Comment réussir son permis de conduire : adopter la bonne attitude

Se détendre

L’épreuve du permis de conduire est aussi une épreuve mentale. Nombreux sont les candidats qui échouent au permis en raison d’une forte angoisse, voire d’une peur de conduire. C’est pourquoi il est important de se détendre. Avant l’épreuve, reposez-vous bien, mangez équilibré et éloignez de vous tout ce qui augmente votre stress. Si ce n’est pas suffisant : essayez la méditation, le sport ou n’importe quelle autre méthode susceptible de vous aider !  

Se préparer à côté du centre d’examen

Au cours de vos heures de conduite et l’examen approchant, il est très utile de faire un repérage des lieux et d’aller conduire dans la zone où vous passerez l’épreuve. Demandez à votre moniteur de vous y emmener et de faire un “examen blanc” du permis. Une telle préparation permet de se mettre dans les meilleures conditions pour réussir son permis.

Avant l’examen, les enseignants Lepermislibre font le maximum pour vous aider à réussir votre permis. N’hésitez pas à prévoir quelques heures de conduite avec eux pour arriver fin prêt à l’examen.

Bien réussir son permis à l’aide d’une préparation mentale

Comme les grands sportifs avant une épreuve importante, il peut être utile de se préparer mentalement pour réussir son permis. Visualisez la situation, imaginez-vous le jour de l’épreuve et pensez à son déroulement, anticipez vos réactions. Cela vous permettra d’aller à l’épreuve en confiance et montrera à l’inspecteur que vous maîtrisez votre conduite. Par exemple, imaginez que vous venez d’entrer dans le véhicule avec l’inspecteur, que vous mettez votre ceinture, etc… Le mental joue un rôle prépondérant dans la préparation d’une épreuve aussi stressante comme le permis. Pour réussir son permis, il faut donc être dans de bonnes conditions physiques et mentales.    

Il n’existe pas de formule magique pour obtenir le permis bien sûr, mais en suivant ces quelques conseils, vous augmenterez vos chances. Et n’oubliez pas, même en cas d’échec au permis, ne baissez pas les bras, vous pouvez toujours le repasser !

Peur de conduire : comment la surmonter ?

peur de conduire sur autoroute

Conduire est une activité qui n’est pas sans risques. Au volant, nous réagissons tous d’une manière différente. Pour certains c’est un acte naturel… Et pour d’autres c’est un véritable calvaire ! Quelques conducteurs en développent même une phobie : c’est ce qu’on appelle la peur de conduire.

peur de conduire sur autoroute
La peur de conduire survient dans des moments stressants : seul sur l’autoroute, circulation dense, conditions difficiles, etc…

Qu’est-ce que la peur de conduire ?

Qui est concerné ?

La peur de conduire est un phénomène pouvant affecter un certain nombre d’apprentis conducteurs, mais aussi des conducteurs confirmés. Aussi appelée amaxophobie, elle se caractérise par la phobie de conduire un véhicule ou d’être dans un véhicule. Elle peut apparaître dans différentes situations sources d’angoisse pour l’automobiliste. Certains automobilistes vont être victimes d’une attaque de panique en circulation dense. D’autres seront tétanisés à l’idée de repasser leur permis de conduire après l’avoir raté plusieurs fois.
Les raisons de cette angoisse sont difficilement identifiables : peur de conduire seul, peur de conduire sur l’autoroute, d’être observé et jugé, manque de confiance en soi… Nous verrons plus tard qu’il existe des solutions pour mieux appréhender ces difficultés.

Comment se manifeste la peur de conduire ?

Les personnes souffrant de cette phobie deviennent incapables de conduire, ou au prix de (très) gros efforts. Voici quelques symptômes de cette peur : tremblements, transpiration, crispation, attaques de panique, palpitations ou vertige. Cette angoisse n’est donc pas à prendre à la légère, car elle peut empêcher le conducteur d’adopter une attitude sereine au moment de prendre le volant.

Peur de conduire : les causes

Plusieurs causes peuvent expliquer cette peur, voici les plus répandues.

Manque de confiance en soi

Chez des personnes manquant d’assurance, la peur de conduire est plus susceptible de se développer. En effet, si vous manquez de confiance en vous en temps normal, ce phénomène peut être amplifié au volant, situation à lourdes responsabilités. Ce manque de confiance peut donc se manifester en particulier par la peur de conduire seul.  Bien sûr, ce n’est pas une généralité. Certaines personnes peu sûres d’elles seront tout de même capables de gagner en assurance au volant.

Peur de conduire et stress post-traumatique

Chez certaines personnes, la peur de conduire a pour origine un événement précis. Le fait d’avoir assisté à un accident par exemple peut créer un blocage très fort envers tout ce qui concerne les véhicules. On appelle ce phénomène le stress post-traumatique, c’est-à-dire une angoisse qui se développe après un événement marquant.

Si vous avez vécu un accident sur voie rapide par exemple, il est possible que vous soyez confronté par la suite à une peur de conduire sur autoroute ou autre type de voie rapide.

Conditions d’apprentissage de la conduite

La manière dont votre formation au permis de conduire s’est déroulée affecte forcément votre comportement et votre sensibilité au volant. Apprendre à conduire est une étape difficile et éprouvante, pendant laquelle il est important de se sentir bien, en confiance. Si cela n’a pas été le cas, peut-être avez-vous mal assimilé certaines techniques de conduite, ou développé certaines craintes ? Dans ce cas, il peut suffire de tester une autre méthode d’apprentissage pour retrouver confiance en vous et vaincre votre peur de conduire !

Chez Lepermislibre, vous êtes libre de réserver des leçons avec l’enseignant de votre choix, d’en changer, de conduire aux horaires qui vous conviennent… Que vous ayez déjà votre permis ou non, testez vous-même, en réservant une première heure sans engagement.

Comment remédier à la peur de conduire ?

La peur de conduire peut devenir un véritable blocage et un handicap. Même s’il n’y a pas de solutions miracles : certaines méthodes existent pour atténuer cette angoisse.

peur de conduire seul
Ta peur de conduire, maîtriser tu devras

J’ai peur de conduire sur l’autoroute, que faire ?

Peut-être que l’origine de votre angoisse est liée à votre peur de conduire sur l’autoroute ? Dans ce cas, il n’est jamais inutile de revoir les techniques de conduite : comment aborder une voie d’accélération ou de décélération, ou encore dépasser les autres usagers en toute sécurité. Pourquoi ne pas simplement reprendre quelques leçons avec un enseignant de la conduite ? Les enseignants partenaires Lepermislibre seront ravis de vous accompagner pour quelques leçons, que vous ayez déjà obtenu votre permis ou non.

J’ai peur de conduire seul, que faire ?

Si la peur de conduire seul vous dissuade de prendre le volant, n’hésitez pas à demander à une personne de confiance de vous accompagner en voiture, surtout au début. Pour progressivement vous retrouver seul au volant. Cette transition peut vous permettre de prendre confiance en vous et de contrôler votre angoisse petit à petit.

La respiration pour contrôler la peur de conduire

La respiration est un élément essentiel qui aide à gérer son stress dans de nombreuses situations, y compris si vous avez peur de conduire. Lorsque vous sentez l’angoisse monter, concentrez-vous sur votre rythme respiratoire et tentez de le ralentir. Respirez avec le ventre plutôt que le thorax, la respiration ventrale vous aidera à vous détendre musculairement et mentalement. Vous serez ainsi plus calme, plus concentré et donc plus apte à gérer efficacement votre conduite !

peur de conduire sur autoroute
La respiration ou encore l’hypnose peuvent aussi vous aider à surmonter votre peur

Si conduire reste une activité nécessitant beaucoup d’attention et qui peut être source de stress, dans certains cas, la peur de conduire peut relever de causes profondes et complexes. Pour surmonter cette angoisse, il peut être utile de consulter un spécialiste comme un psychologue ou un expert en hypnose.

Toutes les pistes valent d’être explorées pour (re)trouver le plaisir de conduire ! En attendant, n’hésitez pas à consulter nos conseils pour vous préparer au permis de conduire en toute sérénité, comme les règles de dépassement ou croisement sur la route.

Quel délai au permis de conduire après un échec ?

Après un échec au permis de conduire, il peut être difficile de se motiver pour repasser l’examen. Mais vous ne devez pas abandonner ! Nombreux sont ceux qui repassent le permis une deuxième fois avant de l’obtenir. Vous n’avez qu’à faire une deuxième demande. Mais quel est le délai d’attente au permis de conduire après un échec ?

Le délai d’attente au permis de conduire après un échec

Délai permis de conduire après échec
Le délai d’attente après une échec au permis de conduire : une durée variable mais en moyenne plus courte en candidat libre

S’inscrire en candidat libre après un échec au permis de conduire

Pour passer le permis en candidat libre, il faut faire une demande directement au service des permis de votre département. Le délai d’attente au permis de conduire après un échec est d’environ 3-4 mois en candidat libre, partout en France. Vous pouvez donc faire la demande tout de suite après un échec au permis de conduire et vous organiser en fonction pour repasser l’examen.

Pour faire votre demande de présentation à l’examen, vous trouverez le nécessaire sur votre compte Lepermislibre, dès votre inscription. En attendant votre convocation, vous pourrez conduire avec un de nos enseignants partenaires si vous le souhaitez et bénéficier de leurs conseils. C’est pourquoi de nombreux candidats choisissent cette option, plus pratique et moins chère pour repasser l’examen après un échec au permis de conduire.

Délai au permis de conduire après un échec : en auto-école classique

Le délai pour passer le permis de conduire après un échec est variable en auto-école classique. Il n’est pas rare qu’il soit bien plus long qu’en candidat libre !

En effet chaque mois, une auto-école reçoit un nombre de places d’examen limité. Ce nombre peut varier selon différents critères, comme le taux de réussite de l’établissement par exemple. L’auto-école choisit alors à qui elle attribue les places disponibles. C’est pourquoi une auto-école ne peut pas garantir d’avoir une place rapidement pour une présentation à l’examen après un échec au permis de conduire.

Une auto-école peut aussi vous demander de reprendre des heures de conduite avant de vous représenter à l’examen, ainsi que de régler des frais supplémentaires.

L’échec au permis de conduire en France

L’échec au permis de conduire en France est loin d’être anodin. D’après une étude de la sécurité routière, le taux de réussite du groupe léger (permis B, B1, BE) était de 57,99% en 2016. Ce qui signifie que pour une petite moitié des candidats, la première tentative se solde par un échec au permis de conduire. Pour l’un des examens qui est le plus passé en France, la réussite “du premier coup” est loin d’être la norme.

N’attendez donc plus et redemandez une date d’examen avec l’aide de l’auto-école en ligne Lepermislibre !

Échec au permis de conduire : comment se préparer à repasser l’examen ?   

Après un échec au permis de conduire, même si vous étiez proche du but, il est nécessaire de faire un bilan afin de retourner à l’examen dans les meilleures conditions. Le délai au permis de conduire après un échec vous permet ainsi de vous préparer.  

Echec permis de conduire
Le délai au permis de conduire après un échec vous permet de réserver d’autres heures de conduite pour vous entraîner.

Reprendre des heures avec votre moniteur

La première chose à faire après un échec au permis de conduire est de reprendre quelques heures de conduite. Votre moniteur saura vous guider et trouver les raisons de votre échec au permis de conduire. Vous pourrez ainsi identifier ce qui n’allait pas avec votre conduite le jour du permis : stress, manœuvre de stationnement ou de marche arrière mal effectuée, règle mal comprise, etc. Et le corriger.

Garder son sang-froid et rester calme  

C’est l’une des premières raisons pour laquelle les candidats échouent : le stress. Pourtant, pour être dans les meilleures conditions le jour du permis, vous devez garder votre sang froid. C’est la première attitude à adopter le jour de l’examen, et de manière générale, la première attitude à avoir sur la route. Certains candidats sont impressionnés par la situation et perdent leurs moyens. Ne vous laissez pas avoir et concentrez vous simplement sur votre conduite et les directives de l’examinateur.

Le délai au permis de conduire après un échec est donc un peu plus long que lorsque vous le passez pour la première fois, mais nos enseignants sont là pour vous entraîner et vous motiver ! Découvrez également les conseils Lepermislibre pour réussir votre permis !

Premiers secours au permis de conduire : quelles sont les questions ?  

Protéger, alerter, secourir. Voilà les thèmes fondamentaux des premiers secours. Au permis de conduire, vous serez interrogé sur ce sujet par l’examinateur. Depuis le 1er janvier 2018, ces traditionnelles questions ont été modifiées et portent désormais sur les premiers secours, la sécurité routière et les vérifications intérieures ou extérieures.

Questions premiers secours permis de conduire
Les premiers secours au permis de conduire : une nouveauté depuis 2018

Premiers secours et permis de conduire : une nouveauté pour 2018

Les vérifications au permis de conduire, ça vous dit quelque chose ? Et bien tout cela a changé ! Enfin, pas tout… mais une bonne partie. Les candidats au permis en 2018 seront interrogés entre autres sur des questions de premiers secours.  Une nouveauté depuis le 1er janvier. Ainsi, l’examinateur vous posera :

  • Une question sur les premiers secours
  • Une question sur les vérifications intérieures OU extérieures
  • Une question sur la sécurité routière

Une réforme pour sensibiliser les conducteurs

Avec les questions de premiers secours, le but est de sensibiliser davantage les conducteurs aux dangers de la route, et comment y réagir. L’objectif de ce type de réforme est de réduire les accidents de la route et leurs conséquences. C’est pourquoi la sécurité routière est aussi un nouveau sujet de l’examen du permis de conduire.

Premiers secours et permis de conduire : guide pratique

Quelles sont les questions des premiers secours le jour de l’épreuve ?

Vous serez interrogé sur les connaissances et les réactions de base à adopter en cas d’accident. Ainsi, l’examinateur peut vous poser des questions basiques : dans quels cas peut-on positionner une victime en position latérale de sécurité (PLS) ? Ou comment arrêter une hémorragie ?

Ces thématiques étant abordées dès le code de la route, vous aurez tout le nécessaire dans les cours et dans l’entraînement au code en ligne Lepermislibre. De plus, lors de votre formation pratique, les enseignants partenaires Lepermislibre vous aideront à vous préparer à répondre aux questions des premiers secours et de sécurité routière, tout comme aux vérifications intérieures et extérieures.

Questions premiers secours permis de conduire
Protéger, alerter, secourir : les thèmes des questions de premiers secours

Comment se déroule l’interrogation ?

Pendant le permis de conduire, après les manœuvres, l’examinateur vous dira de vous arrêter. Vous devrez alors répondre à des questions sur les thèmes énoncés plus haut : premiers secours, sécurité routière, vérifications intérieures ou extérieures.

L’examen comporte 3 questions tirées au hasard d’une base d’une centaine de questions, en fonction des derniers chiffres affichés par le compteur kilométrique. Cela peut paraître impressionnant mais ne vous en faites pas : entre les connaissances pratiques et théoriques acquises au code et pendant vos heures de conduite, vous saurez répondre à toutes les questions très rapidement.

Les questions de premiers secours au permis de conduire : à quoi ça sert ?

Le but de ces questions est de montrer à l’examinateur que vous connaissez les notions élémentaires pour pouvoir porter assistance à un blessé et aider à lutter contre les accidents de la route. De plus, connaître les bases des premiers secours et avoir les bons réflexes vous sera toujours utile dans la vie de tous les jours.

Au niveau des points pour le permis, ces questions sont également bien pratiques. 3 questions vous rapportant 1 point chacune, vous pouvez facilement augmenter vos chances d’avoir le permis !

N’oubliez pas de vous informer également sur les vérifications intérieures et extérieures .  Découvrez enfin nos conseils pour réussir votre permis !

Les vérifications intérieures : quelles nouveautés pour le permis de conduire ?

Vous êtes peut-être un conducteur hors pair, mais connaissez-vous votre véhicule ? Les questions de vérifications au permis vous testent sur ce sujet. Depuis janvier 2018, le thème de ces interrogations a été légèrement modifié. Désormais les questions portent sur les vérifications intérieures ou extérieures, la sécurité routière et les premiers secours.

Verifications interieures permis de conduire
Les vérifications intérieures, une étape clé de l’examen du permis de conduire

Pourquoi de nouvelles questions de vérifications intérieures au permis de conduire ?

La réorganisation de l’épreuve

La première question que vous vous posez est : pourquoi une nouvelle organisation de l’interrogation sur les vérifications intérieures et extérieures ? En effet, les questions ont longtemps porté sur les contrôles internes et externes du véhicule uniquement mais ce n’est désormais plus le cas. L’examinateur choisira entre ces deux options et vous testera sur deux nouveaux thèmes.  

Depuis le 1er janvier 2018, lors de l’épreuve pratique du permis, on vous posera :

  • Une question sur les vérifications intérieures OU extérieures
  • Une question sur la sécurité routière
  • Une question sur les premiers secours

Renforcer la sécurité routière

Cette réforme est apparue dans l’optique de renforcer la sécurité routière et limiter le risque d’accident. L’idée est de sensibiliser les conducteurs à ces thématiques également importantes pour tout automobiliste. Vous serez ainsi interrogé sur les premiers secours et la sécurité routière en plus. Chaque thème vous rapporte 1 point. Bien sûr, nous sommes là pour vous préparer au mieux afin que vous en totalisiez un maximum !

Les vérifications intérieures : une pratique essentielle

C’est dans cette optique de sécurité routière que sont pensées les questions de vérifications intérieures. À travers elles, l’examinateur teste votre connaissance du véhicule. Ainsi, vous prouverez que vous êtes capable de comprendre les avertissements s’affichant sur votre tableau de bord comme les voyants d’alerte : voyant de batterie, voyant de pression d’huile moteur, etc. Cela vous permettra de bien réagir en fonction des situations auxquelles vous serez confronté au volant. Car maîtriser sa conduite est une chose, mais connaître son véhicule en est une autre. En comprenant les avertissements et le fonctionnement de base de la voiture, vous augmentez votre sécurité et votre confort !

Les vérifications intérieures : déroulement et sujets de l’interrogation   

Vérifications intérieures permis de conduire
Les questions de vérifications intérieures concernent le réglages des dispositifs dans l’habitacle

Quand se déroule le test ?

En général, les candidats sont interrogés sur les vérifications intérieures au permis de conduire après ou au moment des manoeuvres (stationnement ou marche arrière). L’examinateur vous posera alors les trois fameuses questions.

Pour une question de partialité et de hasard, elles sont choisies en fonction du kilométrage de la voiture. L’examinateur relèvera les deux derniers chiffres du compteur kilométrique pour tirer une question entre 1 et 100. Même si la quantité de questions peut sembler impressionnante, ne vous y laissez pas prendre. Car suite à votre formation, vous pourrez répondre juste à toutes les questions.

Que dois-je savoir sur les vérifications intérieures ?

Ce passage de l’épreuve concerne le réglage des dispositifs à l’intérieur de l’habitacle. On peut vous demander d’activer les essuie-glaces, de régler les rétroviseurs ou de montrer la commande permettant d’allumer les feux de route, les feux de croisement… Dans tous les cas, vous aurez vu toutes les manipulations à faire et les choses à savoir avec votre enseignant Lepermislibre !

Sur votre espace personnel Lepermislibre, vous pouvez réviser toutes les questions de vérifications intérieures/extérieures, de premiers secours et de sécurité routière pour vous préparer au permis de conduire.

Les vérifications intérieures expliquées par notre enseignante

?Découvrez avec Séverine, enseignante lepermislibre, les nouvelles vérifications intérieures du permis de conduire

Vérifications extérieures : quelles sont les nouvelles questions ?

Le jour de l’examen du permis, une des parties de l’épreuve consiste à répondre aux questions de l’examinateur. Depuis janvier 2018, ces interrogations ont été modifiées et portent sur les vérifications extérieures OU intérieures, la sécurité routière et les premiers secours.

Vérifications extérieures permis de conduire
Depuis janvier 2018, l’organisation des questions de vérifications extérieures a été modifiée

De nouvelles questions pour 2018

Depuis le 1er janvier 2018, le thème des questions posées lors de l’examen a un peu changé. Notamment celui sur les vérifications extérieures du permis. Dans la nouvelle réglementation, on vous posera :

  • Une question sur les vérifications intérieures OU extérieures
  • Une question sur les premiers secours
  • Une question sur la sécurité routière

Les vérifications extérieures au permis : déroulement de l’épreuve

Après ou au moment des manœuvres de l’examen, l’examinateur vous demandera de vous arrêter. Il vous posera alors les trois fameuses questions sur les vérifications extérieures ou les autres thèmes. Celles-ci sont tirées au sort en fonction des numéros du compteur kilométrique.

Vous gagnez 1 point par bonne réponse. Vous pouvez donc en avoir 3 en tout. Plutôt pas mal pour gagner des points faciles, non ?

Vérifications extérieures : quelles questions ?

Les questions de vérifications extérieures le jour de l’examen

Le jour de l’examen, vous serez interrogé sur tous les dispositifs contrôlables et réglables à l’extérieur du véhicule. Par exemple, on peut vous demander de contrôler l’état des pneus, de vérifier le niveau du liquide de refroidissement ou de vérifier l’état des essuie-glaces. Au cours de votre formation, vos enseignants Lepermislibre vous formeront au mieux à ces questions.

Le but des questions de vérifications extérieures

L’objectif de ce genre de test est d’assurer à l’examinateur que vous êtes en état de contrôler les dispositifs essentiels à la conduite. Hormis lors de l’examen, effectuer ces vérifications est un gage de sécurité. En tant que conducteur, vous devrez savoir comment vérifier l’état de vos pneus et contrôler le niveau de liquide de frein.

Si vous passez le permis de conduire avec Lepermislibre, vous pouvez consulter toutes les questions de vérifications intérieures et de vérifications extérieures ainsi que des premiers secours, directement sur votre espace en ligne ! 

Les vérifications extérieures expliquées par notre enseignante

?Découvrez avec Séverine, enseignante lepermislibre, les nouvelles vérifications extérieures du permis de conduire

Code et permis en candidat libre : délais d’attente réduits

Passer le permis de conduire ou le code en candidat libre comporte de nombreux avantages : formation plus libre, plus adaptée… Cependant, pour le code et le permis en candidat libre, quels sont les délais d’attente pour avoir une date d’examen ? En d’autres termes, combien de temps attendre pour passer le permis ou le code une fois prêt pour l’épreuve ? Lepermislibre vous explique tout !

Permis en candidat libre délai attente
Passer le permis en candidat libre : un délai d’attente faible

Permis en candidat libre : quels délais d’attente ?

Un temps d’attente réduit pour passer le permis en candidat libre

En termes de délai d’attente, combien de temps attendre pour passer le permis ? Si les délais d’attente pour les candidats libres pouvaient être extrêmement longs par le passé, ce n’est désormais plus le cas. Désormais, lors de l’inscription à l’examen pratique du permis en candidat libre, le délai d’attente est fortement réduit. Depuis l’Arrêté du 21 juillet 2016 modifiant le délai d’attribution des places d’examen, vous pouvez obtenir une date d’examen au permis de conduire sous 2 mois ! Ce changement facilite l’accès au permis pour les candidats libres. Chez Lepermislibre, vous pouvez demander une place d’examen dès que vous le souhaitez et organiser votre formation avec votre moniteur en fonction.

Le délai d’attente dans le cas d’un échec au permis

Dans le cas d’un échec au permis, le délai d’attente pour une deuxième présentation à l’examen de la conduite est généralement un peu plus long car votre dossier n’est plus prioritaire. Les places d’examens sont attribuées aux premières demandes. Selon les situations, pour obtenir une nouvelle convocation à l’examen du permis en candidat libre, le délai d’attente pour repasser l’épreuve est d’environ 3-4 mois. L’avantage de ce fonctionnement : vous ne dépendez pas de votre auto-école pour obtenir une place d’examen.

Permis en candidat libre : un délai d’attente avantageux pour les candidats Lepermislibre !

D’après une étude de l’association Prévention Routière, la majorité des candidats en filière traditionnelle mettent entre 6 mois et 1 an pour obtenir le permis… Un laps de temps énorme si l’on compare aux candidats Lepermislibre qui obtiennent en moyenne le code et le permis en 3-4 mois ! Voilà combien de temps il faut pour passer le permis en candidat libre, plutôt court, non ?

Code en candidat libre : quels délais d’attente ?  

Code candidat libre
Passer le code en candidat libre : plus aucun délai d’attente

Code en candidat libre : plus aucun temps d’attente depuis la réforme

Combien de temps d’attente pour passer le code en candidat libre ? Pour choisir une date d’examen pour l’épreuve du code en candidat libre, il n’y a plus de délais d’attente. En effet, depuis Juin 2016 et la réforme sur l’externalisation du code de la route, il n’y a plus de temps défini avant de pouvoir vous présenter à l’épreuve théorique. En tant que candidat libre vous pouvez choisir une date quand vous voulez ! Si vous ratez l’examen, il suffit d’attendre 48h pour réserver une nouvelle date. Avec la suppression de ces délais, vous pouvez avoir votre code en 1 mois, voilà combien de temps est requis pour passer le code en candidat libre !

Un essentiel pour les candidats : le numéro NEPH

La seule condition préalable aux candidats pour passer l’examen du code de la route est d’avoir un numéro NEPH. Vous obtenez votre numéro NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé) à l’aide d’une simple demande de permis sur le site de l’ANTS et Lepermislibre est là pour vous guider ! Si vous avez déjà un numéro NEPH avant de vous inscrire sur Lepermislibre, vous n’avez plus rien à attendre pour passer l’examen !

Vous voyez, c’est le bon moment pour passer le permis de conduire en candidat libre avec des délais d’attente plus avantageux que jamais ! En prime, Lepermislibre est là pour que vous restiez libre mais accompagné.