S’arrêter à temps : calcul de la distance de freinage

Savoir s’arrêter à temps fait partie des comportements du conducteur évalués au code de la route. Pour cela, il faut connaître les éléments qui peuvent affecter le temps de réaction en cas d’obstacle imprévu, et calculer les distances de freinage et d’arrêt. Découvrez ici toutes les informations nécessaires.

SOMMAIRE

Prendre en compte le temps de réaction

Définition

Lorsqu’il souhaite arrêter son véhicule, le conducteur doit freiner, en prenant bien soin d’anticiper les mouvements de la circulation ainsi que les ralentissements liés à la signalisation.

Mais quand il est amené à freiner brusquement, un laps de temps, appelé temps de réaction, va intervenir entre le moment ou le conducteur va voir l’obstacle et décider de placer son pied sur la pédale de frein.

Le temps de réaction est généralement d’une seconde. Mais sa durée peut être différente car, dans la réalité, elle dépend de plusieurs facteurs.

La bonne condition physique du conducteur

Pour pouvoir réagir rapidement, le conducteur doit être en bonne santé, disposer d’une acuité visuelle suffisante, être le moins fatigué possible et être en pleine possession de ses moyens. Il suffit qu’une de ces conditions ne soit pas remplie, pour que la perception du conducteur soit modifiée et que son temps de réaction soit allongé.

C’est notamment pour cela que la conduite sous l’emprise de l’alcool, de stupéfiants, ou de certains médicaments est interdite, car sa vigilance serait trop altérée.

Les éléments extérieurs

Les conditions extérieures que le conducteur va rencontrer tout au long de son itinéraire sont tout aussi importantes. De nombreux éléments peuvent influer sur son temps de réaction, comme, par exemple :

La distance de freinage

Définition

La distance de freinage est la distance parcourue par le véhicule après le temps de réaction, lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein de sa voiture et jusqu’à arriver à un arrêt complet.

Comment calculer la distance de freinage ?

Pour la calculer, il faut soustraire le temps de réaction à la distance d’arrêt. En d’autres termes : 

Distance de freinage = distance d’arrêt – distance de réaction

Toutefois, de nombreux facteurs peuvent aussi augmenter la distance de freinage. C’est le cas de l’état des pneus de votre véhicule, de l’état de la chaussée sur laquelle vous circulez, ou encore des intempéries. Il faut savoir que lorsqu’il pleut la distance de freinage est multipliée par 2, par exemple.

schéma de la distance de freinage
Distance d’arrêt et temps de réaction.

La distance d’arrêt au total

Définition

La distance d’arrêt correspond à la distance totale que le véhicule va parcourir avant de s’arrêter, en incluant la distance parcourue pendant le temps de réaction du conducteur, et la distance de freinage. Il faut donc prendre ces deux facteurs en considération pour pouvoir la calculer.

Estimer la distance d’arrêt

Pour se rendre compte des distances que composent la distance d’arrêt, vous devez multiplier le chiffre des dizaines de la vitesse à laquelle vous roulez par lui même. C’est ainsi que si vous roulez à 50 km/h, par exemple, cette distance sera de 5 (chiffre des dizaines de 50) x 5, soit 25 mètres. Votre véhicule parcourra donc 25 mètres avant de s’arrêter.

Notez toutefois que le résultat obtenu doit être multiplié par 1,5 si vous circulez sur une route mouillée et que ce calcul n’est pas valable pour les vitesses inférieures à 50 km/h et supérieures à 100 km/h.

Quelques exemples concrets pour le réseau routier français

Pour vous donner une idée plus concrète de tout ce que nous venons de voir, voici quelques exemples des distances nécessaires à votre véhicule pour s’arrêter, lorsque les conditions de conduite sont idéales :

  • si vous roulez à 50 km/h, la distance d’arrêt de votre véhicule sera de 25 mètres (15 mètres de temps de réaction + 10 mètres de freinage)
  • si vous roulez à 90 km/h, la distance d’arrêt de votre véhicule sera de 81 mètres (27 mètres de temps de réaction + 54 mètres de freinage)
  • si vous roulez à 110 km/h, la distance d’arrêt de votre véhicule sera de 121 mètres (33 mètres de temps de réaction + 88 mètres de freinage)
  • si vous roulez à 130 km/h, la distance d’arrêt de votre véhicule sera de 169 mètres (30 mètres de temps de réaction + 130 mètres de freinage)