L’éco-conduite : définition du code de la route et conseils pratiques

L’éco-conduite est un des principes inscrits au code de la route pour la préservation de l’environnement. Découvrez de quoi il s’agit, comment l’appliquer au quotidien et quels sont les enjeux pour les examens théorique et pratique du permis de conduire.

SOMMAIRE

Définition de l’éco-conduite

L’éco-conduite est un comportement dont la vocation est de : 

  • réduire la consommation de carburant du véhicule
  • réduire les émissions de CO2, et par là même de préserver l’environnement
  • améliorer la sécurité du conducteur du véhicule ainsi que de ses passagers

Elle est appréciée des examinateurs lors de l’épreuve pratique du permis de conduire.

L’éco conduite peut aussi être appliquée dans le choix de votre voiture, grâce à l’étiquette énergie présente sur les véhicules neufs, qui permet de connaître leur taux d’émissions de CO2. De même, la vignette Crit’Air ou « certificat qualité de l’air », permet de classer les véhicules en fonction de leurs émissions polluantes.

Étiquette permettant de connaître la classe énergétique d'un véhicule neuf
Étiquette permettant de connaître la classe énergétique d’un véhicule neuf

Comment adopter une conduite éco responsable ?

Conduire son véhicule tout en douceur

Une conduite économique permet d’économiser jusqu’à 40% d’essence, ou de tout autre carburant, tout en limitant ses émissions polluantes. Pour ce faire, voici quelques recommandations :

  • éviter tout démarrage à froid ou trop brutal
  • conduire en utilisant le rapport de vitesse le mieux adapté (par exemple, rouler en 5ème nécessite moins de carburant que de rouler en 3ème)
  • rouler en levant le pied sur l’accélérateur (par exemple, en évitant d’augmenter sa vitesse de 10 km/h entre 120 km/h et 130 km/h ce qui engendre une surconsommation d’un litre de carburant pour 100 km lorsqu’on conduit un véhicule moyen)

Bien entretenir son véhicule

L’éco-conduite passe aussi par un bon entretien de votre véhicule. C’est pourquoi vous devez toujours veiller à :

  • contrôler l’état des pneus de votre véhicule et leur pression, car des pneus sous gonflés s’usent davantage tout en occasionnant une plus grande consommation de carburant
  • surveiller le parallélisme des pneus de votre véhicule
  • changer régulièrement les consommables de votre véhicules susceptibles de laisser échapper du carburant, comme les filtres à huile ou les filtres à air
  • contrôler le niveau d’huile de votre véhicule
  • le présenter régulièrement au contrôle technique, et procéder aux réparations demandées 

Agir sur sa surconsommation

Vous pouvez également éviter la surconsommation de carburant de votre véhicule en adoptant ces quelques gestes simples :

  • limiter l’utilisation de la climatisation, car cette dernière peut augmenter la consommation de carburant à hauteur de 20% hors agglomération et jusqu’à 35% en agglomération
  • éviter de rouler avec les vitres baissées, ce qui entraîne une résistance à l’air et une surconsommation
  • attendre une dizaine de minutes avant d’allumer le chauffage, car lorsque le moteur est froid, cela consomme plus
  • ne pas surcharger votre véhicule, car plus une voiture est lourde et plus elle consomme d’énergie
  • éviter d’utiliser un coffre de toit, ou préférer une remorque, car le coffre de toit entraîne une surconsommation de carburant de 5% lorsqu’il est vide et de 17% lorsqu’il est rempli
pneus de voiture
Contrôle de l’état des pneus pour éviter la surconsommation de carburant

La place de l’éco-conduite dans le permis de conduire

3 questions sur l’environnement à l’examen du code

Parmi les 40 questions de l’examen du code de la route, 3 portent sur la thématique de l’environnement. Cette thématique a été ajoutée au nouveau code de la route en 2016, afin de sensibiliser les futurs conducteurs à l’écologie. L’éco-conduite fait partie des notions qui y sont abordées, il est donc important d’en connaître les principes pour obtenir ces 3 points au code de la route. 

1 point pour la conduite économique au permis

Depuis la réforme du permis de conduire mise en place en 2009, l’éco-conduite fait partie des compétences évaluées par l’examinateur lors de l’épreuve pratique. Adopter une conduite souple et économique vous permettra d’obtenir 1 point bonus, tout comme la courtoisie au volant.

Pour ce faire, il vous faudra, par exemple :

  • anticiper le trafic et les obstacles que vous pourrez rencontrer sur votre parcours
  • maintenir une vitesse stable en évitant au maximum les accélérations et les freinages non nécessaires
  • couper votre moteur si vous devez marquer un arrêt de plus de 30 secondes, en utilisant par exemple le système Stop & Start de votre véhicule, s’il en est équipé

Voici donc des comportements que vous pouvez adopter progressivement et qui, sur le long terme, vous permettront de devenir un éco-conducteur et éco-citoyen !